DIA | Pour ces raisons, Belmadi doit tranchera son avenir cette semaine
67083
post-template-default,single,single-post,postid-67083,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Pour ces raisons, Belmadi doit tranchera son avenir cette semaine

DIA-22 avril 2022: Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, doit impérativement se prononcer sur son avenir à la tête de l’équipe nationale. Il devrait faire une déclaration sur le site de la FAF afin de donner un cachet officiel à sa décision d’autant plus qu’il est toujours considéré comme un employé de la Fédération.

En effet, après le tirage au sort des éliminatoires de la CAN-2023 en Côte d’ivoire,  l’équipoe nationale disputera ses deux premiers matches les 30 mai et 14 juin prochains, soit dans moins d’un mois. Mieux encore, la FAF doit choisir, au courant de cette semaine, le stade où sera domiciliée l’équipe nationale pour ces éliminatoire et transmettre ainsi le nom du stade à la CAF.

Tout cela devrait se faire en concertation avec l’entraineur de l’équipe nationale. Partant de là, Belmadi est obligé de s’exprimer sur son avenir afin de la FAF soit fixé sur le nom de l’entraineur national. Une fois cela fait, elle communiquera à la CAF le nom du stade où sera domiciliée l’équipe nationale.

Selon les informations recueillies dans l’entourage de l’équipe nationale, Belmadi est toujours intéressé par la poursuite de sa mission avec les Verts d’autant plus que les Algériens souhaitent vivement qu’il reste. Il a toutefois exigé que certaines conditions pour poursuivre sa mission, ce qui est de son droit.

Nassim Fateh

Envoyer un commentaire

0Shares