DIA | Que reproche-t-on réellement à Lina Tv ?
64040
post-template-default,single,single-post,postid-64040,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Que reproche-t-on réellement à Lina Tv ?

DIA-17 août 2021: L’annonce de la fermeture immédiate de la chaîne privée Lina Tv a fait l’effet d’un choc dans le paysage audiovisuel algérien. Vers 18h, l’APS diffusait le communiqué du ministère de la communication annonçant la fermeture immédiate de la chaîne. Une phrase a attiré l’attention des spécialistes ….”Lina TV ne dispose pas, et ne disposera pas de l’accréditation préalable pour exercer son activité audiovisuelle en Algérie”. Seulement voila cette phrase rédigée avec un ton fort et rassurant a disparu de la dépêche de l’APS, qui a préféré ne pas se positionner dans ce conflit entre la chaîne et le ministère de la communication.

A Lina Tv, on ne comprend pas la décision de l’ARAV et du ministère de la Communication, la chaîne continue à emmètre le plus normalement du monde. “Nous n’avons reçu aucune notification, ni par téléphone, ni par écrit” affirme un responsable de la chaîne, qui ne comprend pas la faute reprochée à la chaîne, affirme ce responsable. 

Lancé en octobre 2020, Lina TV a séduit le téléspectateur algérien par la qualité technique et artistique de ses émissions. La chaîne a choisi le divertissement comme ligne audiovisuelle principale. Deux émissions se sont illustrés dans le chaîne durant plusieurs mois, l’émission de talkshow “Sra masra” de Rochdi Redouane et “Why Not” le programme musical animé par la chanteuse et l’influenceuse Numidia Lezzoul.   

Depuis moins d’un mois, la chaîne qui souffre du manque de financement et de publicité a lancé une émission débat politique “Khaliha Aalina”, à la Cnews, qui commente quotidiennement l’actualité nationale, animé respectivement par Younes Sabeur Cherif et Roshdi Redouane. 

L’émission a gagné en audience avec le traitement très objectif des dossiers touchant à l’actualité nationale, installant un débat contradictoire sur l’échec de la participation des algériens au JO, sur le manque d’oxygène ou encore sur l’affaire Djamel Bensmain.

Pour le responsable de Lina Tv, les récentes interventions de HHC et Bentorki n’ont rien à avoir la décision du ministère de la Com et dénonce au passage des coups bas de la concurrence dans le paysage audiovisuel national. D’autant plus que la chaîne était toujours resté correcte dans le traitement de l’information.  Que reproche-t-on alors à Lina Tv ? quelle faute grave a été commise par la chaîne qui aurait conduit l’Arav à demander à fermer la chaîne définitivement? Pourquoi le responsable de la chaîne n’a pas été convoqué par l’Arav pour explication ou amande ou pour un avertissement? Autant de question posée par Lina Tv qui attend les réponses dans les prochains jours. 

Il y a quelques semaines, l’ARAV avait sanctionné la chaîne Hayet TV après la diffusion d’une déclaration polémique de Nouredine Ait Hamouda sur l’émir Abdelkader.   

Salim Bey   

     

1 Comment

  • Mellah hocine
    17 août 2021 11:09

    LINA TV une chaîne familiale par excellence animée par de jeunes dynamiques avec respect des valeurs , si valeurs existent. Que lui reproche t on ? D’être très proche des familles , d’être un lieu de divertissement pour les jeunes , peut d’oser des apparitions dans le giron politique propriété privée du pouvoir .
    De toute manière , pour certains ,l’Algérien ne mérite pas de se divertir, ne mérite de comprendre ce qui régit son quotidien . Il doit être orienté vers des faux problèmes qui sapent son moral .
    L’Algérien a perdu tous ses repères et ne sait plus d’où vient malédiction . Ils ont fait de nous des paysans qui ne travaillent plus la terre, des ouvriers qui ne sont plus dans leurs usines, des intellectuels qui ne peuvent plus aligner deux idées cohérentes, des politiques qui disent aujourd’hui une chose et demain une autre. Ou bien qui, tout simplement, abdiquent parce que ce n’est pas possible de faire face à tant de violence, à tant de mensonges.
    La fermeture de LINA TV ne s’explique pas , puisque des chaînes comme ENNAHAR, EL HAYAT ont dépassé les frontières du respect collectif.

Envoyer un commentaire

0Shares