DIA | Ramadhan : L’Etat casse les prix, les viandes rouges à 1200-1300 DA/kg
66448
post-template-default,single,single-post,postid-66448,single-format-standard,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Ramadhan : L’Etat casse les prix, les viandes rouges à 1200-1300 DA/kg

DIA-15 février 2022: Les Pouvoirs publics s’engagent à assurer la disponibilité des produits de consommation à des prix abordables. Suite aux instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de supprimer certaines taxes.

Cela permettra de stopper les augmentations tous azimut des prix voire casser les prix de plusieurs produits. Dans ce sens, l’Algérienne des viandes rouges (ALVIAR) annonce la couleur puisqu’elle a d’ores et déjà mis en place un dispositif spécial pour le mois de Ramadhan, à travers 150 points de vente répartis sur l’ensemble du territoire national.

Quant aux prix du kilogramme de la viande, ils ne devraient pas dépasser 1300 DA pour la viande ovine et 1200 Da pour la viande bovine. Pour faire face à une demande grandissante, l’Alviar a importé 4.000 bovins pour à l’abattage durant le mois de Ramadhan.

En parallèle, l’Alviar a mis en garde contre le risque de disparition de la race locale, notamment Ras-El-Hamra et de Ouled Djellal, en raison de certain boucher qui abattent des brebis reproductrices.

Amir Hani

2 Comments

  • Mellah hocine
    15 février 2022 11:12

    « L’État casse les prix des viandes rouges  » , une solution de facilité qui risque de se répercuter sur des détournements , au lieu de prendre le taureau par les cornes en s’attaquant directement au marché national de la viande par imposition de règles de fonctionnement du secteur.
    Toujours est il que le problème se situe au niveau des intermédiaires au lieu d’encourager les éleveurs à venir commercialiser leurs  » produits » : du producteur au consommateur. C’est la règle de toute transaction avantageuse pour le consommateur.
    La solution de facilité qui consiste à ouvrir des points de vente finira par être engloutie par ces spéculateurs qui ne reculent devant rien. On verra ….

Envoyer un commentaire

0Shares