DIA | Remaniement du gouvernement : le Président Tebboune veut se donner du temps pour ne pas se tromper
59688
post-template-default,single,single-post,postid-59688,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Remaniement du gouvernement : le Président Tebboune veut se donner du temps pour ne pas se tromper

DIA-20 février 2021: La présidence de la République n’a pas annoncé la composante du gouvernement remanié, comme cela était initialement prévu. Dans son discours à la nation, prononcé hier jeudi, le président de la République Abdelmadjid Tebboune, avait annoncé que la liste du gouvernement remaniée sera connue dans 48 heures, soit samedi.

Le “délai” est dépassé certes, mais le président de la République semble vouloir se donner du temps avant d’annoncer la liste. Il s’agit de nommer des ministres qui doivent être à la hauteur de la mission qui leur sera confiée.

Le Président Tebboune n’avait pas caché sa déception quant au bilan de plusieurs ministres du gouvernement Djerad. Des ministres qui ont non seulement déçu, mais qui sont devenus par la force des événements la risée des Algériens.

Compte tenu de cette forte déception, le chef de l’Etat ne veut pas se tromper, pour ainsi dire, et préfère plutôt accuser du retard dans l’annonce de la nouvelle équipe gouvernementale.

Il s’agit pour le chef de l’Etat de bien peaufiner ses choix et faire oublier aux Algériens les imperfections et les maladresses des ministres qui les avaient déçus par leurs comportements ou leurs déclarations et maladresses. Des ministres qui n’étaient pas en phase avec la ferme volonté du chef de l’Etat d’édifier une “Algérie nouvelle”.

En d’autres termes, ce retard pourrait être perçu comme un aspect positif car il s’agit pour le Président de ne pas se tromper, mais aussi et surtout de répondre aux attentes des citoyens.

Amir Hani 

3 Comments

  • guemoud Mohammed
    21 février 2021 12:05

    nous demandons a mr le président la relève du wali et chef de DAIRA ils entraînent de desîstabelisation cette wilaya de annaba subjectivement ils ont la haine envers les citoyens de annaba et objectivement ils entraînent de maquiller les quartiers résidentiels, ils sont des saboteurs invisiblement pour tromper le président de la république et le premier ministre je vous fait s avoir que j’étais un enciens cadre de l’hôpital maillot mes dirigeants : le professeur ZERDANI et le nouveau ministre de la santé actuel.

  • Caton l'ancien
    21 février 2021 12:32

    Justificatifs indigérables tellement ils sont non crédibles et absurdes.
    Pourquoi ne pas dire qu’il n’a pas les coudées franches pour choisir ses collaborateurs et qu’il n’y a aucune compétence avérée qui ait accepté ce marché de dupes !
    Ce “président” ramené sur le dos d’une mule caporale se sent si seul maintenant que sa mule a disparu, il devrait rentrer chez lui s’occuper de ses petits enfants maintenant qu’il a retrouvé sa santé grâce à l’argent du peuple algérien qu’il a détourné pour lui seul pour se soigner là où le commun des algériens n’a pas accès.

  • reda
    21 février 2021 18:58

    Il reprend les mêmes et il recommence. Que des nullards

Envoyer un commentaire