DIA | La tomate à moins de 10 DA le kg à El Oued : la détresse des agriculteurs
59691
post-template-default,single,single-post,postid-59691,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La tomate à moins de 10 DA le kg à El Oued : la détresse des agriculteurs

DIA-20 février 2021: Les agriculteurs de la wilaya d’El Oued (Sud-Est algérien) se sont plaints auprès du ministère de l’Agriculture en raison des difficultés qu’ils éprouvent à écouler leur production en tomate. Du fait d’une production record, le kilogramme de tomate est cédé à moins de 10 DA à El Oued, alors  que la même tomate, acheminée de cette wilaya vers le Nord du pays, se vend entre 100 et 120 DA à Alger !

Les agriculteurs d’El Oued ont demandé au ministère de l’Agriculture d’encourager les investisseurs et d’accorder des facilitations aux hommes d’affaires afin d’ouvrir des usines de transformation de la tomate en raison d’une production record de ce produit, en période hivernale notamment.

Il faut savoir que la production d’El Oued et de Biskra en tomate couvre  toute la demande au niveau nationale. Le cri de détresse des agriculteurs d’El Oued nous renseigne sur le manque de stratégie et de vision du ministère de l’Agriculture qui est en déphasage avec les potentialités agricoles de l’Algérie laquelle était, au temps de la France coloniale, le grenier de l’Europe.

Mohamed Nassim

Envoyer un commentaire