DIA | Scandale au COA: 170 millions de centimes pour l’achat de 14 smartphones (Vidéo)
64146
post-template-default,single,single-post,postid-64146,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Scandale au COA: 170 millions de centimes pour l’achat de 14 smartphones (Vidéo)

DIA-21 août 2021: L’affaire a été rendu public depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux, cette fois c’est une télévision privée qui le révèle au grand public. En effet, le Comité olympique algérien (COA) a acquis 14 smartphones qu’il a distribués aux membres du Conseil exécutifs, rapporte El Heddaf TV. La facture de l’ordre de 170 millions de centimes (1,7 million DA), exhibée par El Heddaf TV, date du mois de septembre 2020.  

La même source a également divulgué les noms de bénéficiaires, en l’occurrence les membres du Comité exécutif, comme l’actuel président Hammad, Hassiba Boulemerka et Larfaoui  qui ont bénéficié d’un mobile de type Galaxy , selon El Heddaf  TV.

La même source a fait observer que le COA s’est toujours plaint du manque de moyens, mais ne s’est pas empêché d’acheter des téléphones portables. Des fonds que le COA aurait consacré à l’achat d’équipements  sportifs.

Le COA qui régie par la loi 13/05 relative au développement des activités physiques et sportives, cette association à caractère d’utilité publique et d’intérêt général, conformément à l’article 101 de la loi suscitée, dont elle est tenue également, selon l’article 104 de cette même loi, d’assurer la gestion des aides ainsi que les subventions publiques financières et matérielles, sauf que ses exécutifs, n’avaient guère voulu assumer cette mission particulièrement face aux cris de détresse de nos olympiens avant les JO.   

En effet, ce qui a été diffusé jeudi soir par la chaîne d’El Heddaf TV, contredit hélas, les attributions statutaires de cette soi-disant, la plus haute instance sportive du pays, car contre toute attente, et malgré tous les obstacles rencontrés par nos sportifs avant les jeux Olympiques de Tokyo, notamment pour manque des moyens, le COA avaient pour sa part, opté pour l’achat des téléphones portables de marque Galaxy au profit de ses membres exécutifs et qui rappelons-le, étaient en fin de mandat, pour un montant de 14 millions de centimes l’unité. 

Au moment où les athlètes souffrent de moyens pour effectuer des stages et des moyens pour se préparer pour les compétitions internationales, cette affaire ne fait révéler qu’un petit glaçon de l’énorme l’Iceberg, qui est cachée sous l’eau.  

Pour rappel, le nouveau ministre de la jeunesse et des sports, M. Abderrezak Sebgag, a promis tout comme son précèdent, d’ester en justice les auteurs ayant exploité l’argent des contribuables à des fins personnels, tout en désignant au passage quelques fédérations sportives, a l’instar de Football, Judo, Karaté, Athlétisme, Boxe, haltérophilie et la lutte associée, mais sans pour autant désigner le Comité Olympique Algérien  “COA” . Affaire à suivre….    

Nassim Fateh

0Shares