DIA | Se plaignant de leur situation «précaire», les imams menacent de débrayer
46794
post-template-default,single,single-post,postid-46794,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Se plaignant de leur situation «précaire», les imams menacent de débrayer

DIA-15 novembre 2019: Les imams ont menacé de recourir à la grève et à des sit-in pour protester contre leur situation précaire sur le plan matériel, a indiqué le secrétaire général de la Coordination nationale des imams et fonctionnaires du secteur des Affaires religieuses, Djelloul Hadjimi.

«Les imams vivent et travaillent dans des conditions difficiles. Malgré nos doléances, le ministère de tutelle n’a pas pris des mesures en notre faveur. De ce fait, nous menaçons de recourir à la solution extrême, à savoir déclencher une grève ou observer des sit-in dans les prochains jours», a indiqué Hadjimi.

Il a également déploré les menaces et les agressions dont sont victimes les imams, lesquels ne bénéficient pas de protection. A ce titre, il a exhorté les autorités du pays et le ministère de tutelle à «reconsidérer le statut de l’imam et lui conférer un peu plus de considération».

Pour rappel, le Syndicat des imams avait attiré l’attention les Pouvoirs publics sur cette situation depuis plus de deux ans, mais l’ancien ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa, avait ignoré leurs revendications. Il en est de même pour l’actuel ministre, Youcef Belmehdi, dans la mesure où les imams menacent de recourir à la grève.

Mohamed Nassim

0Shares