DIA | Suite aux déclarations de Belmadi : le DJS de Blida limogé
64547
post-template-default,single,single-post,postid-64547,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Suite aux déclarations de Belmadi : le DJS de Blida limogé

DIA-04 septembre 2021: Le directeur de la Jeunesse et des Sports de la wilaya de Blida a été limogé, suite aux déclarations du sélectionneur national, Djamel Belmadi qui s’était plaint de l’état de dégradation de la pelouse du stade Mustapha-Tchaker de Blida.

C’est Saad Zoughari  qui a été nommé par le ministère de la Jeunesse et des Sports au poste de DJS en remplacement de Kamel Nasri, relevé de ses fonctions. Le directeur du stade devrait être également limogé.

Belmadi avait piqué une grosse colère après avoir découvert l’état du terrain, alors que les autorités locales de la wilaya de même que la direction du stade savaient depuis le mois de juin dernier que l’Algérie allait affronter Djibouti en septembre au stade Mustapha-Tchaker. Malgré cette échéance, le stade était à l’abandon.

Toutefois, il faut relever que les stades d’Algérie sont gérés de la même manière, à l’exemple du nouveau stade d’Oran dont la pelouse a été e entièrement refaite, alors qu’un seul match amical s’est déroulé dans ce stade. Faut-il donc attendre que Belmadi critique l’état de terrain d’un stade pour que les autorités daignent réagir ?

Nassim Fateh

1 Comment

  • Mellah hocine
    5 septembre 2021 11:06

    C’est parce que c’est Sir Belmadi qui a parlé , qui a dénoncé. Si c’était un algérien lambda , jamais pareille décision ne serait prise à l’encontre d’un responsable qui a failli dans un quelconque domaine et Dieu seul sait que ce genre de responsables irresponsables sont légion dans nos institutions.
    La désignation de responsables dans un secteur doit répondre à une qualification de la personne , en ce sens que le nouveau responsable du stade doit faire une formation de gestion d’un stade dans toute ses spécificités.
    Mais c’est l’arbre qui cache la forêt que cette affaire du stade Tchaker en oubliant dramatiquement tous ces projets de stades qui ont englouti des sommes faramineuses sans pouvoir voir le jour. Prenons le cas du stade de Tizi Ouzou , plus de 90 % du taux de réalisation restés en jachère, à l’abandon. Que font les pouvoirs publics , au final “Yetnahaw gaa” reste le slogan parfait .

Envoyer un commentaire

0Shares