DIA | Sur suggestion de Belmadi, le manager de l’équipe nationale Amine Labdi limogé par la FAF 
66196
post-template-default,single,single-post,postid-66196,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Sur suggestion de Belmadi, le manager de l’équipe nationale Amine Labdi limogé par la FAF 

DIA-25 janvier 2022: Le controversé manager général sportif de l’équipe national, Amine Labdi, a été limogé de son poste par le président de la FAF, Charaf Eddine Amara. C’est sur proposition du sélectionneur national, Djamel Belmadi, que  Amine Labdi a été limogé.

Il faut reconnaitre que le limogeage de ce manager général devait intervenir juste après le départ de l’ex-président de la FAF, Kheireddine Zetchi . Or, l’actuel président de la FAF continue de travailler avec l’équipe de Zetchi , dont Amine Labdi. C’est dire que l’actuel président de la FAF s’est retrouvé ligoté par l’ancienne équipe de Zetchi .

En ce sens, lors de la réunion qu’il tenu ce lundi avec les différents staffs de l’équipe nationale pour préparer la double confrontation contre le Cameroun le président de la FAF ” a exhorté les uns et les autres à resserrer les liens et à ne pas céder aux attaques perfides de certains cercles qui, profitant de la sortie prématurée de la sélection, veulent nuire à la stabilité de la sélection nationale et à compromettre ses ambitions”, selon le communiqué de la FAF.

Pour rappel, Labdi a été limogé pour ses sorties médiatiques lors de la CAN en s’attaquant à la CAF et à l’arbitrage, alors qu’il aurait du observer l’obligation de réserve, ce qui avait provoqué le courroux de Belmadi et Charaf Eddine Amara.

Le manager général de l’équipe nationale est sortie du néant car il était un simple chauffeur de bus avant d’être propulsé à ce poste qui a été occupé auparavant par Hakim Meddane, Yazid Mansouri et Abdelhafid Tasfaout pour ne citer que ces anciens internationaux.

Nassim Fateh

2 Comments

  • Mellah hocine
    25 janvier 2022 10:54

    Comment se fait il qu’un simple conducteur de bus puisse devenir conducteur d’une équipe nationale ? On avait des bâtons dans les roues pour Hakim Medane , ancien joueur international, pour propulser un conducteur de bus à sa place, il n’y a que l Algérie qui puisse offrir une telle situation.
    C’est la même chose pour un PDG d’une entreprise qui ne connaît rien au football qui se retrouve à la tête du football national , encore une entorse à la qualification.
    Mais je pense qu’il ne faudrait endosser le départ de ce “manager general” à Belmadi , car celui ci a d’autres soucis dans sa tête.

  • Fall
    25 janvier 2022 16:57

    Hocine, en effet c’est ça l Algérie. En revanche, il ne faut pas exonérer Belmadi, car il faisait bien parti de son équipe. C’était bien à lui de choisir ses membres ou de refuser un élément imposé qu il considérait pas conforme à sa gestion et son équipe.
    Donc, c’est bien le job de Belmadi et dire :”il a d’autres soucis dans la tête ” c’est encore une grosses faute et d irresponsabilité.

Envoyer un commentaire

0Shares