DIA | UGTA : Labatcha salue les mesures prises par le Président Tebboune en faveur des travailleurs
67223
post-template-default,single,single-post,postid-67223,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

UGTA : Labatcha salue les mesures prises par le Président Tebboune en faveur des travailleurs

DIA-09 mai 2022: Le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Salim Labatcha, a choisi la date du 8 mai, coïncidant avec la commémoration des massacres du 8 mai 1945 pour  saluer les mesures prises par le président de la République,  Abdelmadjid Tebboune, en faveur des travailleurs, notamment celles liées aux revalorisations des salaires.

Des mesures prises depuis le début de l’année avec le gel des certains taxes sur les produits de première nécessité ainsi que l’instauration d’une allocation-chômage en février dernier. Une réaction plutôt tardive de la part de l’UGTA, qui est faut-il le souligner le premier syndicat au niveau national qui brille par son absence sur le terrain.

Labatcha a déclaré, en marge d’une rencontre avec les cadres syndicaux de l’UGTA, que “beaucoup de décisions ont été prises” par les pouvoirs publics, en dépit de la conjoncture économique engendrée par la situation sanitaire liée au Covid-19.

“Nous avons travaillé pour améliorer le pouvoir d’achat des travailleurs et nous pouvons dire aujourd’hui que nous avons réussi grandement malgré certaines insuffisances”, a-t-il encore soutenu.

D’autre part, M. Labatcha a tenu à souligner que même “si la grève est un droit constitutionnel, le dialogue demeure la solution adéquate pour régler les différents problèmes pouvant surgir, notamment dans le monde du travail”.

Il a relevé que sa rencontre avec les cadres syndicaux était une occasion pour faire le bilan des activités de l’UGTA depuis le congrès de 2019.

Par ailleurs, concernant la Journée nationale de la Mémoire commémorant l’anniversaire des massacres du 8 mai 1945, le SG de l’UGTA a émis le vœu de voir la nouvelle génération post-indépendance “prendre le flambeau” de cette Algérie pour laquelle se sont sacrifiés leurs ainés.

Amir Hani

1 Comment

  • Mellah hocine
    10 mai 2022 10:35

    Le 8 Mai, le 24 février sont les seules dates où le secrétaire général de l’UGTA fait son apparition.
    Il faudrait reconnaître que les augmentations de salaires ou autres actions favorisant un meilleur niveau de vie des travailleurs et des retraités ne sont que l’apanage du président Tebboune et non une quelconque revendication de l’UGTA.
    Pourquoi ce secrétaire général n’intervient pas sur la suppression des millions de postes de travail mettant ainsi autant de travailleurs dans la rue ?.

Envoyer un commentaire

0Shares