DIA | Un autre revers pour le Makhzen : l’Algérie décide de la fermeture immédiate” de son espace aérien au Maroc
64941
post-template-default,single,single-post,postid-64941,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Un autre revers pour le Makhzen : l’Algérie décide de la fermeture immédiate” de son espace aérien au Maroc

DIA-22 septembre 2021: L’Algérie continue de punir le Maroc en prenant des décisions qui le pénalise. L’Algérie a décidé de la “fermeture immédiate” de son espace aérien à tous les aéronefs civils et militaires marocains ainsi qu’à ceux qui portent un numéro d’immatriculation marocain, à partir de ce mercredi.

Cette décision a été prise à l’issue de la réunion du Haut Conseil de sécurité présidée par le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune.

La réunion du Haut Conseil de sécurité a été consacrée à l’examen “des développements aux frontières avec le Royaume du Maroc, au regard de la poursuite des provocations et pratiques hostiles du côté marocain”, précise un communiqué de la présidence de la République.

Une décision qui vient dans le sillage de la précédente décision prise par l’Algérie de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc.

Depuis que le Maroc a normalisé ses relations avec l’entité sioniste, les provocations contre l’Algérie n’ont pas cessé. Cela a a amené les plus hautes autorités du pays à réagir de manière ferme et rompre les relations diplomatiques avec le Maroc.

A l’évidence, le grand perdant c’est le royaume qui aura perdu plusieurs avantages. Première conséquence de cette décision, la suspension du contrat du gazoduc transportant le gaz algérien vers l’Espagne via le Maroc à partir du mois d’octobre prochain, ce qui privera le Maroc du gaz algérien.

Il s’agit d’un autre revers pour le Makhzen qui a induit les autorités marocaines en erreur en s’attaquant de manière frontale à l’Algérie. Le royaume a tenté de mener les bons offices auprès des pays arabes pour que l’Algérie revoie sa décision de fermeture des frontières. L’Algérie a déjà signifié qu’il s’agit d’une décision souveraine et irréversible, ce qui explique les soubresauts du Makhzen qui aura pénalisé le Maroc.

Amir Hani

1 Comment

  • Nadri
    23 septembre 2021 14:24

    Il faut maintenant renvoyer tous les marocains qui travaillent en Algérie. Certains et peut être beaucoup parmi ces travailleurs sont surement des agents du makhzen infiltrés dans notre pays; pas de magnanimité, le makhzen est habitué à frapper dans le dos. Ne soyons pas nigauds.

Envoyer un commentaire

0Shares