DIA | Rencontre gouvernement-walis : le Président Tebboune évaluera le travail effectué depuis février 2020
64943
post-template-default,single,single-post,postid-64943,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Rencontre gouvernement-walis : le Président Tebboune évaluera le travail effectué depuis février 2020

DIA-23 septembre 2021: La rencontre gouvernement-walis prévue samedi et dimanche prochains, sera présidée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune et servira à évaluer le travail effectué depuis la première réunion du genre, tenue en février 2020.

Depuis cette réunion, deux autres rencontres gouvernement-walis s’étaient tenues et le Président avait signifié son mécontentement quant au bilan de plusieurs walis qui ont failli à leurs missions. Entre ces rencontres, le chef de l’Etat avait opéré plusieurs mouvements des walis et chef de daïra.

La persistance des zones d’ombre emporte plusieurs walis

Ces mouvements  dans le corps des wali reflète la déception du chef de l’Etat qui n’avait pas caché son mécontentent lors de la même rencontre du genre en août dernier. Il s’était plaint que 80% des recommandations de la première réunion gouvernement-walis du mois de février 2020 ne soient pas appliquées. Les zones d’ombre dont s’est plaint le président de la République n’ont pas connu d’amélioration.

Les Algériens à travers le pays notamment dans les zones déshéritées n’ont toujours pas l’accès à l’eau potable et à l’électricité. Les mêmes problèmes persistent et les populations continuent de souffrir malgré les instructions pressantes  du Président et les moyens matériels dégagés à cet effet.

Les walis et walis-délégués, habitués à ne pas bouger de leur bureau sans qu’ils ne soient inquiétés, avaient pris de mauvaises habitudes en matière de gestion. Ils étaient plutôt habitués à servir les gens du Pouvoir pour être promus au poste de ministre.

Pour ce qui est de la rencontre de samedi prochain, il faut s’attendre à ce que le Président passe au savon, pour ainsi dire plusieurs walis.

Les participants à la rencontre de samedi, placée sous le thème “Relance économique, équilibre régional, justice sociale”, se pencheront sur “l’évaluation de l’état d’application des instructions données par le président de la République durant les précédentes rencontres”, “l’examen des voies et moyens de relancer une nouvelle dynamique dans le processus du développement local notamment les axes liés à l’adaptation des programmes du développement local et ceux du développement régional équilibré” et “les modalités et outils de relance de l’investissement et de gestion des crises au niveau local” ainsi que “la réformes des méthodes de gestion des services publics”.

En somme, ce sera un véritable examen pour les walis, lesquels seront mis à rude épreuve pendant deux jours au Palais des nations.

Mohamed Nassim

1 Comment

  • Mellah hocine
    23 septembre 2021 10:56

    ” En somme, ce sera un véritable examen pour les walis, lesquels seront mis à rude épreuve pendant deux jours au Palais des nations.”
    En effet les brûlés des feux de forêt de Kabylie hospitalisés à Douéra meurent les uns après les autres. Dix en tout, dont deux ont rendu l’âme hier, alors que d’autres sont en réanimation. Les villages touchés par les flammes continuent d’enterrer les victimes dans une indifférence générale. Alors que le président Tebboune avait promis la prise en charge des plus touchés dans des hôpitaux étrangers en cas de nécessité, les familles des victimes butent sur des blocages administratifs incompréhensibles. Elles lancent un cri de détresse.
    On ose espérer que dette rencontré sera l’une des clés de ces blocagesi administratifs.

Envoyer un commentaire

0Shares