DIA | Un nouveau président pour Talaie El-Hourriyate : la page Benflis définitivement tournée
66618
post-template-default,single,single-post,postid-66618,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Un nouveau président pour Talaie El-Hourriyate : la page Benflis définitivement tournée

DIA-06 mars 2022: L’élection de Réda Benounane samedi soir au poste de président du Parti Talaie el Houryate pour un mandat de cinq ans, à l’occasion du premier congrès du parti, marque définitivement la fin du règne de Ali Benflis, fondateur du parti.

Benflis (77 ans) avait fondé puis dirigé ce parti de 2014 à 2019.  Il a participé aux élections présidentielles de 2019, remportées par Abdelmadjid Tebboune, en tant que président de ce parti avant d’annoncer sa démission et son retrait de la vie politique. Il a déjà été chef du gouvernement sous l’ère de Abdelaziz Bouteflika et malheureux candidats aux élections présidentielles de 2004, 2014 et 2019.

Après le retrait de Benflis de la vie politique, son parti a fonctionné avec une Instance provisoire et ce n’est que ce samedi qu’un nouveau président a été élu. Il s’agit de Benounane qui a obtenu 63 % des suffrages, contre 37 % pour son concurrent l’avocat Ibrahim Sedrati, sur 488 suffrages exprimés.

Le nouveau président du parti a indiqué dans sa première déclaration que les élections se sont déroulées dans un cadre démocratique. Il a ajouté qu’il demeure un homme de dialogue et veut rassembler les forces de son parti et consolider en même temps le principe de la démocratie en Algérie.

En ce sens, il a fait savoir que les portes du parti demeurent ouvertes à toutes les forces vives et tous les militants.

Amir Hani

Envoyer un commentaire

0Shares