DIA | Vaccin anti-Covid : Réception d’un million de doses fin février et 9 millions en avril
59616
post-template-default,single,single-post,postid-59616,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Vaccin anti-Covid : Réception d’un million de doses fin février et 9 millions en avril

DIA-16 février 2021: Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a annoncé que l’Algérie recevra, fin février, 200.000 doses du vaccin chinois en sus de 700.000 à 800.000 doses dans le cadre du groupe COVAX du vaccin contre la Covid-19.

“L’Algérie recevra, février en cours, 200.000 doses du vaccins chinois et outre 700.000 à 800.000 doses dans le cadre du groupe COVAX du vaccin anti covid-19 en attendant l’arrivée, ultérieurement, d’autres quantités”, a déclaré le ministre  lors d’une journée parlementaire sur “La pandémie du coronavirus en Algérie et la stratégie de vaccination”.

L’Algérie recevra aussi, fin avril, 9 millions de doses de vaccin dans le cadre de l’Institut africain pour la prévention des épidémies relevant de l’Union africaine (UA), a annoncé la directrice de pharmacie et des équipements médicaux au ministère de la Santé, Wahiba Hadjoudj.       

La responsable est revenue sur les différentes phases de négociations menées, une année durant, avec les différents laboratoires à l’intérieur et à l’extérieur du pays, couronnées par l’obtention de l’Algérie de son quota de vaccins auprès de plusieurs laboratoires, affirmant qu'”aucun pays ne serait en mesure d’obtenir son quota de vaccin auprès d’un même laboratoire, vu la forte demande mondiale sur cette substance vitale en la conjoncture actuelle”. 

Le directeur de la prévention et de la promotion de la santé au ministère, Dr Djamel Fourar a présenté le plan stratégique mis en place par le ministère, depuis janvier dernier, dans le cadre de la campagne de vaccination, conformément aux instructions données par le président de la République, citant la plateforme numérique de suivi du déroulement de cette campagne, à travers le territoire national avec la garantie d’une distribution équitable, en tenant compte de la densité de la population dans chaque région.

M. Fourar est revenu à cette occasion sur les scénarios envisagés par le ministère pour favoriser l’accès des catégories ciblées au vaccin et atteindre un taux de couverture de 70% de la population sur une durée d’une année, et ce en vue de stopper la chaîne de contamination communautaire, et partant concourir à l’aboutissement de la campagne en faveur de 20 millions de citoyens.

Il a appelé, dans ce sens, l’ensemble des acteurs sur le terrain à mobiliser les citoyens et à les inciter à la vaccination pour rétablir la confiance et mettre fin aux rumeurs relayées par les sceptiques via les réseaux sociaux.

Envoyer un commentaire