DIA | Tizi Ouzou : La jeune Kenza a été violentée avant d’être assassinée à Yakouren
59612
post-template-default,single,single-post,postid-59612,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Tizi Ouzou : La jeune Kenza a été violentée avant d’être assassinée à Yakouren

Spread the love

DIA-16 février 2021:  La jeune Kenza (17 ans), portée disparue au début du mois de février courant, aurait été violentée puis assassinée, selon des sources sécuritaires. Selon l’agence APS, “des traces de violence sur le corps de la victime ont été signalées, ce qui laisse supposer qu’elle aurait été tuée”.

Le corps sans vie de Kenza, originaire d’Azazga, a été abandonné à la lisière de la forêt près du village Ait Aissi, dans la commune de Yakouren. Le cadavre a été découvert hier lundi par un citoyen et récupéré par les services de sécurité avant d’être déposé à la morgue de l’hôpital d’Azazga pour autopsie. Kenza avait quitté le domicile familial à Azazga pour “se rendre chez sa grand-mère”.

Ses parents ont déposé plainte auprès de la Sûreté de la daïra d’Azazga, une semaine après avoir quitté le domicile familial. Ils se sont rendu compte de cela quand ils ont appris qu’elle ne se trouvait pas chez sa grand-mère.

Amel Bouchaib

1 Comment

  • zoubir
    19 février 2021 0:14

    Jugurtha et Massinissa se retournent dans leurs tombes…en regard de ce que font leurs descendants…

Envoyer un commentaire