DIA | Vers le durcissement des mesures de confinement à partir de ce jeudi
60872
post-template-default,single,single-post,postid-60872,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Vers le durcissement des mesures de confinement à partir de ce jeudi

Spread the love

DIA-29 avril 2021: C’est ce jeudi que prend fin la période de reconduction du confinement à domicile pour une période de 15 jours. Ces mesures avaient été reconduites le 16 avril dans neuf wilayas (Alger, Batna, Tizi Ouzou, Sidi Bel Abbes, Blida, Bejaia, Bouira, Jijel, Tébessa et Biskra), puis allégées une semaine plus, pour que le confinement partiel passe de minuit à 4h au lieu de 23h-5h.

Entre-temps, la situation s’est détériorée et les chiffres des nouvelles contaminations ainsi que des morts sont repartis à la hausse.

Hier le président de la République, Abdelmadjid Tebboune une réunion d’évaluation de la situation pandémique en Algérie et à laquelle plusieurs ministres ont pris part. Il a ainsi a donné une série d’instructions relatives, essentiellement, à l’impératif d’engager une enquête épidémiologique “urgente” sur les nouveaux variants, d’intensifier les campagnes de sensibilisation et de veiller au respect des gestes barrières.

A cet effet, il faut s’attendre à ce que le Premier ministre annonce ce jeudi des mesures draconiennes afin de lutter contre la propagation de la pandémie, sachant qu’il y a eu un relâchement presque total de la part des Algériens.

A cet effet, le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a instruit les imams de veiller au respect strict des mesures barrière et du port de la bavette à l’intérieur des mosquées, alors que le ministre de l’Intérieur a pris des mesures à même sévir dans les espaces publics et d’amener les citoyens à plus de vigilance.

Pour leur part, les médecins et spécialistes qui ont regretté le retard qu’accuse l’Algérie en matière de vaccination, ont plaidé pour un retour au confinement et la fermeture des espaces publics dans certaines wilayas.

Amir Hani