DIA | Arrestation de deux suspects dans l’agression d’enseignantes à Bord Badji-Mokhtar
61386
post-template-default,single,single-post,postid-61386,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Arrestation de deux suspects dans l’agression d’enseignantes à Bord Badji-Mokhtar

Spread the love

DIA-20 mai 2021: Deux individus suspectés d’être impliqués dans l’agression à l’arme blanche contre des enseignantes à Bord Badji-Mokhtar, ont été arrêtés par les services de la sureté de wilaya de Bordj Badji-Mokhtar, a indiqué mercredi un communiqué du parquet général de la Cour de justice d’Adrar.

Aussitôt alertés de cette agression, largement condamnée et qui a jeté un grand émoi parmi la population locale, le parquet du tribunal de Bordj Badji Mokhtar a chargé les services de Police judiciaire de diligenter une enquête approfondie dans cette affaire et d’arrêter les auteurs, dans les plus brefs délais et en recourant à tous les moyens légaux .

Les investigations ont permis d’appréhender jusque là deux suspects qui ont été identifiés par les victimes, et l’enquête se poursuit concernant cette affaire, a-t-on fait savoir.

Le parquet général de la Cour d’Adrar s’est engagé à tenir l’opinion publique informée des résultats de l’enquête et des procédures engagées, selon le même communiqué.

Des personnels du secteur de l’Education et des membres de la société civile ont observé mercredi un sit-in devant le siège de la wilaya d’Adrar pour exprimer leur colère et leur condamnation de cette agression. 

Un groupe d’enseignantes a été victime d’une agression physique et du vol de leurs biens, dans leur domicile collectif à Bordj Badji-Mokhtar, par une bande de malfaiteurs, avait indiqué mardi la direction de l’Education de la wilaya.

Les enseignantes, au nombre de neuf, ont été admises à l’hôpital et placées sous observation médicale, suite à l’agression physique à l’arme blanche qu’elles ont subie.

2 Comments

  • Mellah hocine
    20 mai 2021 14:37

    ” Le parquet général de la Cour d’Adrar s’est engagé à tenir l’opinion publique informée des résultats de l’enquête et des procédures engagées,” On espère et on attend les suites de dette affaire qui n’est pas unique en son genre à travers tout le pays. Sécurité, sécurité , sécurité , où es tu sécurité ?

  • kahina
    20 mai 2021 18:55

    Enfinnnnnn….que justice soit rendue….aux actes barbares. Inadmisssible et inacceptable

Envoyer un commentaire