DIA | Belmadi confirme sa rencontre avec les plus hautes autorités de l’Etat et le départ de Zetchi
60305
post-template-default,single,single-post,postid-60305,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Belmadi confirme sa rencontre avec les plus hautes autorités de l’Etat et le départ de Zetchi

DIA-30 mars 2021: Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a confirmé le départ de Kheireddine Zetchi de la présidence de la FAF. Il a affirmé que Zetchi ne briguera pas un deuxième mandat, tout en exprimant son souhait que la future équipe dirigeante de la FAF continue d’accompagner l’équipe nationale.

J’espère que nous serons sur la même longueur d’ondes avec le futur président de la FAF”, a-t-il répondu à une question sur sa rencontre avec le Président Abdelmadjid Tebboune.

“Même si j’ai rencontré les lus hautes autorités, cela ne change rien à ma vision sur le football algérien. Le plus important c’est que le football national continue de progresser. L’équipe nationale est au-dessus de tous”, a-t-il lancé.

Evoquant Zetchi , il a estimé que ce dernier a “tenu ses engagements et sa parole”. “On a été sur la même longueur d’ondes. On a gagné CAN et il a tenu sa parole. Il mérite de sortir avec des honneurs”, a indiqué Belmadi.

A la fin du match Algérie-Zambie de ce lundi, Zetchi est rentré sur la pelouse pour saluer les joueurs et leur faire ses adieux. Pour leur part, les joueurs ont exhibé le trophée de la CAN-2019, remporté en Egypte, pour rendre hommage à Zetchi.

Pour revenir au match de ce lundi, Belmadi a indiqué “qu’il n’y a pas d’équipe faible en Afrique” et a fustigé “les ignorants qui voulaient faire croire que le match contre le Botswana était sans enjeu”.

Il a indiqué qu’il était “plus que satisfait de la prestation des joueurs”, lesquels “auraient pu inscrire davantage de buts”.

Il a notamment affiché sa satisfaction quant à la prestation des nouveaux joueurs, citant “Zerouki qui a réussi son premier  match comme titulaire”. Il s’est aussi “félicité» de la production de Boulaya qui a inscrit son premier but.

Pour Belmadi, “à présent, le plus important c’est de se qualifier au Mondial 2022 car c’est notre objectif”.

Le sélectionneur se projette déjà sur l’autre grand objectif de l’équipe nationale, à savoir la qualification au Mondial du Qatar en 2022. Auparavant, l’Algérie est championne d’Afrique en titre, doit défendre son trophée. Autant de défis et d’objectifs pour Belmadi, lequel n’a pas de temps à perdre avec les conflits qui minent la FAF.

Nassim Fateh

1 Comment

  • A.Abdelkrim
    30 mars 2021 10:04

    Les conflits d’intérêts personnels ne doivent pas être au détriment de l’équipe nationale, le sport national et particulièrement le football est un trait rouge pour le peuple algérien…

Envoyer un commentaire