DIA | Défaillance de la communication à la FAF et au MJS
64657
post-template-default,single,single-post,postid-64657,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Défaillance de la communication à la FAF et au MJS

DIA-09 septembre 2021: Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, qui était attendu par une meute de journaliste à l’aéroport international d’Alger, n’a pas pu faire de déclarations à l’aise à la presse. Belmadi et la délégation algérienne étaient de retour ce mercredi du Maroc où l’équipe nationale avait affronté la veille son homologue du Burkina Faso (1-1).

Les responsables de la communication à la FAF savaient bien que de nombreux journalistes vont attendre Belmadi à son arrivée à Alger car il s’agit de sa première rencontre avec la presse après le match du Burkina Faso. Aucune disposition n’a été prise pour permettre à Belmadi de répondre aux questions des journalistes.

C’est dans un brouhaha total et sous un soleil de plomb que Belmadi a fait ses premières déclarations. Mais devant les bousculades des journalistes et toute la cacophonie qui s’en est suivi, Belmadi a préféré partir à la grande déception des journalistes. La cellule de communication à la FAF a failli à sa mission.

Même constat pour le ministre de la Jeunesse et des Sports qui n’a pas pu répondre aux questions des journalistes, en marge de l’accueil des champions paralympiques. Encore une fois, les responsables de la communication au MJS ont failli car ils auraient pu prévoir un espace pour que le ministre anime une conférence de presse ou réponde aux questions de la presse. Le ministre s’est retrouvé dans la même situation que Belmadi.

Entouré de journalistes sous un soleil de plomb, le ministre a du se retirer en raison d’une grande pagaille, laquelle aurait pu être évitée si les responsables de la communication avaient pris leurs dispositions.

Nassim Fateh

1 Comment

  • Mellah hocine
    9 septembre 2021 11:16

    Comme pour le gazon du stade de blida , c’est à Belmadi de venir organiser cette conférence de presse.
    Vous avez bien fait d’écrire ” une meute de journaliste à l’aéroport international d’Alger,” effectivement on assiste à un mouvement de meute sans organisation aucune .
    C’est le rôle du responsable de communication de la FAF , Salam Bey Abboud qui devait s’occuper de toute rencontré, or il ne sait que venir se présenter sur les plateaux de télévision pour étaler son ignorance.
    Au vu de tous ces derniers événements à savoir l’ affaire du gazon , l’affaire des médias algériens et son contact , pratiquement, froid avec le président de la FAF , on entrevoit une fin de mission de Belmadi qui risque de jeter l’éponge, lui qui n’évolue que dans la rigueur , la discipline et un environnement sain.
    Oui , son environnement en Algérie est pollué tout comme l’environnement de ce pays.
    L’Algérie risque de tout perdre si des mesures ne sont prises en urgence.

Envoyer un commentaire

0Shares