DIA | Belmadi revient sur sa rencontre avec le président et apporte des mises au point à Zetchi
61678
post-template-default,single,single-post,postid-61678,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Belmadi revient sur sa rencontre avec le président et apporte des mises au point à Zetchi

Spread the love

DIA-01 juin 2021: Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a mis à profit sa première sortir médiatique depuis l’élection de la nouvelle FAF pour apporter des mises au point à l’ex-président de la FAF, Kheireddine Zetchi, et ses proches collaborateurs.

En effet, Belmadi a tenu à préciser qu’il ne soutenait aucun candidat et personne ne pouvait parler à sa place. On le disait dans ces colonnes que Belmadi avait une forte personnalité et n’a jamais délégué un chargé de communication ou un autre dirigeant de la FAF afin de parler à sa place.

Dans un premier temps, l’ex-président de la FAF avait voulu induire l’opinion publique sportive en erreur quand il s’est fait accompagné par Belmadi à Bel Abbes à l’occasion de l’inauguration d’un centre de formation dans cette wilaya. C’était la période de pré-campagne de Zetchi . Belmadi avait alors déclaré qu’il était sélectionneur de l’équipe nationale et les affaires de la FAF ne l’intéressait pas et encore moins les élections.

Par la suite, Belmadi a été reçu par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune qui l’avait rassuré quant au soutien indéfectible des plus hautes autorités du pays à l’équipe nationale.

Zetchi  et ses collaborateurs avaient voulu faire croire que Belmadi avait demandé au Président Tebboune de maintenir Zetchi  à la FAF, sachant que ce dernier a été instruit de plier bagage et de ne pas briguer un deuxième mandat.

Aujourd’hui, lors de la conférence de presse qu’il a animée au centre technique de Sidi Moussa, Belmadi a indiqué : “Je suis là pour l’équipe nationale. J’ai parlé deux fois sur le président de la FAF et les élections : en conférence de presse à Sidi Bel-Abbès, où certains avaient avancé que je suis allé là-bas pour soutenir Zetchi et à l’issue du dernier match face au Botswana”.

Belmadi a cité ce match car à la fin de la rencontre Zetchi  était venu faire des adieux aux joueurs et verser des larmes de crocodiles dans l’espoir de faire réagir les joueurs et demanderaient son maintien. Mais Belmadi a su mettre les joueurs à l’abri des enjeux électoraux de la FAF.

Et de poursuivre : “Des personnes ont interprété les choses différemment. C’était une période où j’étais fâché. Une personne est allée même parler sur un plateau télé pour faire croire que j’ai rencontré le président de la République pour faire la promotion de Zetchi et lui demander qu’il soit réélu, c’est totalement faux, je n’ai jamais parlé de ça”, a soutenu Belmadi qui n’est pas tombé dans le jeu de Zetchi  et ceux qui voulaient le maintenir à la FAF. Ces derniers sont toujours à la FAF certes, mais leurs jours sont comptés car le président de la fédération Amara Charaf-Eddine a fait savoir qu’il opérera des changements. C’est une question de temps !

Nassim Fateh

1 Comment

  • Mellah hocine
    2 juin 2021 10:55

    Monsieur Belmadi , la page est définitivement tournée , il est inopportun de ressasser ce genre de discours . Il y a un moment pour chaque chose et maintenant le moment est venu de se consacrer à relancer la machine de l équipe nationale pour les futures échéances . Consacrez votre énergie au football et oubliez cette chose politique.

Envoyer un commentaire