DIA | Blaha Benzine, le comédien populaire de Achour El Acher tire sa révérence
60973
post-template-default,single,single-post,postid-60973,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Blaha Benzine, le comédien populaire de Achour El Acher tire sa révérence

DIA-03 mai 2021: On le savait malade, mais sa disparition laisse un grand vide dans le paysage audiovisuel algérien puisque l’un des personnage les important de la série Achour El acher III, le comédien Blaha Benziane, alias «Nouri», est décédé ce soir des suites de son opération du cœur.
Blaha Benziane, qui interprète le très populaire personnage de Nouri dans Achour El Acher a tiré sa révérence, plongeant la scène culturelle et audiovisuelle dans une profonde tristesse.  
Le comédien, souffrait d’une maladie cardiaque très délicate était hospitalisé après la fin du tournage de Achour El Acher, à l’hôpital militaire d’Oran. Il avait tenu à prendre part malgré son État de santé au tournage de la dernière saison. 
L’artiste, qui fait rire d’innombrables téléspectateurs par ses performances dans Sultan Achour 10,  est apparu dans une vidéo révélant qu’il avait des problèmes de santé depuis plusieurs mois, mais cela ne l’a pas empêché de participer à la troisième saison qui était pour lui un engagement qui devait honorer.
« Je n’étais pas vraiment capable de travailler cette année, en raison de mon Etat de santé, mais j’ai choisi d’honorer
mon engagement (…) Lors du tournage, j’ai fourni tout ce qui était en mon pouvoir pour faire bien mon travail ».  

Blaha Benzine est un comédien de théâtre très célèbre à Sig dans la wilaya de Mascara, a participé à plusieurs productions de Djaafar Gassem, (Djemai family, Achour Acher) et participa également en 1997, à la production française “De l’autre de la mer” de  Dominique Cabrera

Amel Bouchaib 

1 Comment

  • Mellah hocine
    3 mai 2021 17:28

    Encore un pan de notre culture qui tombe et la disparition de Blaha Benzine nous laissera un grand vide . Le monde de la culture rétrécit comme une peau de chagrin de sorte que l’Algérie risque de disparaître culturellement.
    Nos gouvernants ne font rien afin de réhabilité le secteur : ils ne s’occupent que de la chasse aux hommes et aux femmes qui donnent de la joie au coeur de chaque Algérien.
    Mes condoléances les plus attristées à toute sa famille , que Dieu lui ouvre largement les portes du paradis.

Envoyer un commentaire

0Shares