DIA | Confidentiel : Belmadi zappe Ooredoo pour Mobilis
59334
post-template-default,single,single-post,postid-59334,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Confidentiel : Belmadi zappe Ooredoo pour Mobilis

Spread the love

DIA-04 février 2021: Le sélectionneur national Djamel Belmadi a signé il y a quelques jours un contrat de sponsoring avec l’opérateur public de téléphonie mobile Mobilis. Et pourtant selon des sources sûres, c’était l’opérateur qatari Ooredoo qui était en piste pour décrocher un contrat de sponsoring avec Belmadi et reprendre la main en équipe Nationale d’Algérie, en prévision de la coupe du monde de football prévu au …..Qatar en 2022. Seulement voila, la politique a ses raisons que la raison de connais pas. 

Mobilis, jusque là très effacé sur la scène médiatique a réussi à un grand coup en s’offrant le sportif le plus adulé en Algérie. 

Ooredoo a échoué une nouvelle fois à revenir sur la scène médiatique algérienne, comme l’avait si bien fait Djezzy en revenant après la crise avec l’Egypte en 2009. Depuis le départ du canado-libanais Joseph Ged et les échecs des DG européens qui se sont succédé, le groupe Ooredoo a perdu de l’influence et surtout tout son réseau avec le départ forcé de Ramdane Djazairi qui faisait le réseautage du groupe qatari en Algérie.  

Alors que Djamel Belamdi était en négociation avec le patron intérimaire qatari Bassam Yousef Al Ibrahim, le groupe Mobilis a eu vent de cette opération et a piqué l’oiseau rare, grâce notamment à Said Kouachi, l’actuel conseiller du PDG de Mobilis qui garde intact ses réseaux avec l’univers du sport algérien.    

Reste à savoir comment sera perçu ce “choix  algérien ” de Belmadi chez le groupe Ooredoo à Doha, surtout que le sélectionneur algérien possède d’excellentes relations avec les cheikhs puissants au Qatar. Il avait notamment entraîné le club le plus riche du Qatar Al-Duhail appartenant à Hamad ben Thamer, qui est en même temps le CEO de la chaîne Al Jazeera. 

Le contrat de Belmadi avec Mobilis expire en 2023, juste après la Coupe du monde…. au Qatar.   

2 Comments

  • Mellah hocine
    5 février 2021 13:42

    Peut que le patriotisme a pris le dessus , mais on ignore le montant de l’opération qui reste tout de même prépondérant. Seul Belmadi peut nous éclairer si ce n’est pas confidentiel.

  • Alibenali
    6 février 2021 10:24

    Mr BELMADI JE VOUS VOUE TOUS MES RESPECTS,VOUS ETES UN GRAND PROFESSIONNEL DU SPORT MALGRE QUE JE NE FAIT PAS PARTI DU MONDE FOOTBALLISTIQUE SAUF LES MATCHS INTERNATIONAUX.VOTRE NATIONALISME ET VOS TRAVAUX SONT EXCEPTIONNELS.BONNE SUITE

Envoyer un commentaire