DIA | Confidentiel: Le producteur tunisien Sami El Fehri est-il en fuite en Algérie ?
59991
post-template-default,single,single-post,postid-59991,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Confidentiel: Le producteur tunisien Sami El Fehri est-il en fuite en Algérie ?

DIA-12 mars 2021: L’info fait un tabac en Tunisie, « Le producteur Sami Fehri serait en fuite en l’Algérie », mais aucune source officielle tunisienne n’a confirmé ou démenti les informations qui circulent sur la disparition du célèbre producteur et patron de la chaîne El Hiwar Ettounsi. 

Le choix de l’Algérie est la seule destination sûre pour les anciens du régime Ben Ali ou de Kadafi, mais l’Etat algérien n’accepte pas la présence de ressortissant important étranger poursuivi en justice dans leur pays.  Seule la fille de Kadhafi a été hébergée par l’Algérie mais pour des raisons humanitaire avant de partir aux Emirats Arabes Unis.     

Depuis quarante huit heures, des informations sur la « fuite de Sami Fehri en Algérie » ont été diffusé par certains sites tunisiens après sa condamnation à huit ans de prison ferme avec exécution immédiate. Dernière information confirmée est que « les arrangements et les procédures d’arrestation de l’accusé avaient été entamés. Et ce, conformément à la décision rendue à son encontre ». Il s’agit d’une information communiquée par le porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis Mohsen Daly, hier 11 mars.

La radio privée Mosaïque fm avance que le Tribunal de première instance de Tunis a émis un mandat de recherche à l’encontre de Sami Fehri. Mosaïque FM s’est basée sur « une source bien informée ».

La Chambre criminelle spécialisée dans les affaires de corruption financière a condamné Huit ans de prison pour Sami Fehri, le directeur de la chaîne El Hiwar Ettounsi, ainsi que dix ans pour Belhassen Trabelsi, l’ex-gendre de l’ancien président Zine el-Abidine Ben Ali, le 9 mars courant. Rappelons que les deux personnes devront payer une amende de 40 MDT. Et ce, dans le cadre de l’affaire des contrats de publicité signés entre Cactus Prod et la Télévision nationale. 

L’autre patron de chaîne privée et président du parti “Qalb Tounès”, Nebil Karoui a été mis en prison, après avoir participer à l’élection présidentielle. La chambre d’accusation près le pôle judiciaire économique et financier a annulé, hier, la décision de libérer l’homme d’affaires Nabil Karoui sous caution, prononcée le 24 février écoulé par le juge d’instruction près le pôle judiciaire économique et financier.

L’homme d’affaires et patron de la chaîne de télévision privée Nesma TV, Nabil Karoui, a été arrêté le 24 décembre 2020 suite à un mandat de dépôt émis à son encontre pour soupçons de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale, une affaire qui lui avait déjà valu une première arrestation en 2019.

1 Comment

  • Abdesslem ben Ahmed
    14 mars 2021 17:42

    Non non non je suis innocent vous êtes anti poissons

Envoyer un commentaire