DIA | Décès de l’ex ministre des finances Karim Djoudi
67279
post-template-default,single,single-post,postid-67279,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Décès de l’ex ministre des finances Karim Djoudi

DIA-13 mai 2022: Karim Djoudi l’ex ministre des finances de 2007 au 5 mai 2014 et ex conseiller à la présidence pour les affaires économiques et financières de 2014 à 2019 est décédé aujourd’hui des suites d’une longue maladie a rapporté plusieurs médias ce matin. 

Né le 19 septembre 1958 à Montpellier en France, Karim Djoudi était considéré comme l’un des plus jeunes et les plus compétent ministres chargé des finances en Algérie. 

Karim Djoudi est également le fils du diplomate et ancien secrétaire général du ministère algérien des affaires étrangères, Hocine Djoudi, et le frère de Rachid Djoudi qui est conseiller du président de l’établissement français du sang. 

C’est en mai 2003, que Karim Djoudi est nommé à son premier poste supérieur comme ministre délégué chargé de la Participation et de la Promotion des investissements avant de devenir ministre délégué chargé de la Réforme financière en mai 2004. Il est ensuite, en juin 2007, promu Ministre des finances en remplacement de Mourad Medelci. En 2014, il décide de démissionner à cause de problèmes de santé et est remplacé par Mohamed Djellab.

Le 26 mai 2019, dans le contexte des manifestations de 2019 en Algérie, il est renvoyé devant la Cour suprême. Le 16 juin, il a été placé sous contrôle judiciaire. 

Amel Bouchaib 

Envoyer un commentaire

0Shares