DIA | Deux enfants se noient dans une piscine à Khemis Miliana : Les drames se poursuivent dans les parcs aquatiques 
68599
post-template-default,single,single-post,postid-68599,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Deux enfants se noient dans une piscine à Khemis Miliana : Les drames se poursuivent dans les parcs aquatiques 

DIA-13 août 2022: La liste des enfants morts par noyade dans des piscines s’allonge malheureusement. La ville de Khemis Miliana a vécu un drame hier vendredi avec la mort de deux jeunes enfants (deux frères) dans une piscine.

Le premier est mort noyé sur le coup, alors que le deuxième a succombé dans la soirée de vendredi. Un drame pour les parents de ces deux enfants, qui perdent ainsi deux fils d’un seul coup par la faute des hommes.

Il y a deux semaines, c’est la petite Myriam (9 ans) qui a été aspirée par un avaloir dans une piscine. Faute d’une grille de filtrage et de sécurité, la fillette a été aspirée. D’autres accidents similaires sont signalés dans ces parcs aquatiques qui ouvrent à travers plusieurs régions du pays.

Depuis le début de la saison estivale, un enfant de 11 ans est mort noyé dans une piscine à Boussada (M’sila) et un jeune homme de 22 ans est également mort dans une piscine à Barika (Batna), selon les bilans de la Protection civile.

La mort des enfants et parfois d’adultes par noyade dans des piscines ou dans des parcs aquatiques, relance le débat sur les normes de sécurité au sein de ces établissements de divertissement, devenus des établissements de la mort. Etant des espaces fermés, la surveillance et le contrôle ne doivent pas être appliqués à l’accès (payant) uniquement, mais aussi aux enfants qui doivent être surveillés par des maîtres-nageurs, prompts à intervenir en cas de danger. Ce qui ne semble pas être le cas dans ces parcs aquatiques et piscines où l’on est strict que quand il s’agit de l’interdiction de ramener avec soi de la nourriture et des boissons.

Les autorités compétentes gagneraient à intervenir et à se montrer strict concernant les normes à respecter au sein des ces parcs aquatiques et piscine où les gérants semblent être avides du gain facile au lieu de se montrer intransigeants en matières de mesure de sécurité.

Amir Hani

Envoyer un commentaire

0Shares