DIA | Durcissement de délivrance de visas aux Algériens: l’ambassadeur de France convoqué
65087
post-template-default,single,single-post,postid-65087,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Durcissement de délivrance de visas aux Algériens: l’ambassadeur de France convoqué

DIA-29 septembre 2021: Le ministère des Affaires étrangères a convoqué mercredi 29 septembre l’ambassadeur de France en Algérie pour protester contre la décision de Paris de réduire le nombre de visas accordés aux ressortissants algériens, selon un communiqué officiel.
L’ambassadeur, François Gouyette, s’est vu notifier «une protestation formelle du gouvernement algérien suite à une décision unilatérale du gouvernement français affectant la qualité et la fluidité de la circulation des ressortissants algériens à destination de la France», a précisé le ministère dans un communiqué.
Paris a annoncé mardi la réduction du nombre de visas accordés aux ressortissants du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie en raison du «refus» de ces pays du Maghreb de délivrer les laissez-passer consulaires nécessaires au retour des immigrés refoulés de France. «Cette décision qui est intervenue sans consultation préalable avec la partie algérienne comporte l’anomalie rédhibitoire d’avoir fait l’objet d’un tapage médiatique générateur de confusion et d’ambiguïté quant à ses motivations et à son champ d’application», a estimé le ministère algérien. Il a en outre déploré un «acte malencontreux qui frappe de précarité et d’incertitude un domaine sensible de coopération» entre les deux pays.

 

3 Comments

  • Samy
    30 septembre 2021 9:29

    Les autorités françaises ont drastiquement réduit le nombre de visas même pour leur chouchou le Maroc.La raison invoquée est le manque de collaboration dans le rapatriement de clandestins que la France veut expulser vers leurs pays d’origine.Mais ces harragas ne donnent pas leur véritable identité et encore moins leur véritable nationalité. L’Algérie a raison de ne pas accepter que des individus non identifiés formellement soient expulsés chez elle.Il peut s’agir de Marocains,de Tunisiens ou autres qui se font passer pour des Algériens souvent parce qu’ils risquent gros dans leurs pays d’origine.Ces délinquants ayant roulé leur bosse en Syrie,en Turquie,en Grèce et en Europe de l’Est se sont retrouvés en France qui veut à tout prix s’en débarrasser.Et je ne parle pas de tous ces drogués qui squattent certains quartiers de Paris,de Calais et d’autres villes françaises.Pour cela la France punit tous les autres Algériens qui rendent simplement visite à des parents,des amis ou qui veulent visiter la France et ensuite retourner chez eux légalement.

  • Mellah hocine
    30 septembre 2021 15:20

    Crise diplomatique , vous dites ? Que n’enni, car entre l’Algérie est la France le cordon “ombylical”n’est pas tout à fait coupé. Certains diront que l’Algérie est indépendante et s’ils le pensent réellement , ils n’ont qu’à jeter un coup d’oeil sur ce qu’a laissé la France coloniale qui est toujours d’actualité. On peut citer les textes qui régissent la juridiction en Algérie ainsi que l’organisation administrative du pays : toute la structure pyramidale du pays est restée calquer sur l’organisation administrative en France. L’existence du corps de la gendarmerie qui n’existe nulle part ailleurs sauf dans les pays colonisés par la France ou les pays francophones, sans oublier ces couleurs des tenues de la police .
    Pour être indépendant l’Algérie doit se décharger de tous ces signes francophiles et avoir sa structure fonctionnelle propre , sans parler de tous ces contrats signés en privilégiant les sociétés françaises.

    • Samy
      2 octobre 2021 7:56

      @Mellah hocine 30 septembre 2021 15:20,les systèmes administratif et judiciaire français sont un peu archaïques mais on a fonctionné avec depuis notre indépendance faute de mieux.La sagesse veut qu’il vaut mieux avoir quelque chose qu’on maîtrise plus ou moins que rien du tout.Vous évoquez la Gendarmerie et j’ajouterais la protection civile qui sont deux institutions bien organisées et très efficaces malgré tous les coups bas qui leur sont portés par des incompétents obsédés par leurs ventres,surtout leurs bas-ventres et la rapine loin des intérêts du pays.Nous manquons cruellement d’hommes d’Etat capables de relever ce grand pays qui n’en finit pas de s’enfoncer dans la médiocrité la plus crasse.

Envoyer un commentaire

0Shares