DIA | Elimination de l’équipe nationale : le scénario de Ziguinchor se reproduit 30 ans plus tard
66162
post-template-default,single,single-post,postid-66162,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Elimination de l’équipe nationale : le scénario de Ziguinchor se reproduit 30 ans plus tard

DIA-22 janvier 2022: Il y a 30 ans, l’Algérie en sa qualité de tenant du titre africain, a connu le même sort à la CAN. Après sa consécration en 1990 lors de la CAN qui s’était déroulée en Algérie, l’équipe nationale de football a été éliminée dès le premier tour de la CAN de 1992 qui s’est déroulée au Sénégal.

En 1990, l’équipe nationale sous la houlette du regretté Abdelhamid Kermali, secondés par Ali Fergani et les regrettés Noureddine Saâdi et Mourad Abdelouahab, avait remporté son premier ttre africain. Deux années plus tard, l’équipe nationale a été éliminée dès le premier tour à la CAN du Sénégal.

L’Algérie qui était domiciliée dans la ville de Ziguinchor a été éliminée dès le premier tour en concédant notamment une défaite sur le score de 3-0 contre la Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, c’est le même scénario qui s’est reproduit et devant le même adversaire.

C’est en quelque sorte la malédiction du champion sortant qui s’abat sur l’Algérie car, en général, les tenants du titre a toujours eu des difficultés de conserver son trophée.

Cela dit, la sortie de l’Algérie au Cameroun était inattendue et rien ne présageait de cette débâcle, qualifiée par Djamel Belmadi “d’échec total”.

Nassim Fateh

Envoyer un commentaire

0Shares