DIA | Handball: Le sept national n’ira pas aux Jeux Olympiques
60006
post-template-default,single,single-post,postid-60006,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Handball: Le sept national n’ira pas aux Jeux Olympiques

DIA-14 mars 2021: Les Algériens sont malheureusement passé complètement à côté de leur échéance qualificative aux prochains jeux olympiques prévus au Japon, et ce, en s’inclinant lourdement devant la Slovénie (28-36) puis le lendemain contre les vice-champions du monde, à savoir la Suède sur le score de (36-25) en attendant le prochain et dernier match qui n’est autre que le pays hôte, l’Allemagne en l’occurrence.

Mais ce qui est surtout à retenir dans cette énième débâcle, c’est la participation de nos handballeurs à ce tournoi majeur sans aucune préparation ni même le moindre entraînement, le tout avec l’absence du sélectionneur et de ses adjoints qui selon nos sources, n’auraient pas rejoint le groupe qu’au dernier moment.    

Fort est de constater que le ministère de la jeunesse et des sports qui ne se focalise que sur l’histoire de la conformité du statut de la FAF, semble délaisser toutes les autres disciplines dont beaucoup misent énormément sur leurs élites afin de brandir notre emblème national au pays du soleil levant. Ainsi après l’élimination de nos judokas, c’étais au tour de nos handballeurs.  

R.S      

1 Comment

  • Mellah hocine
    14 mars 2021 11:26

    A L G E R I E , un nom qui commence à se désintégrer. Nous sommes loin de tous les pays et dans tous les domaines . Néanmoins un seul bémol c’est celui du HIRAK qui est le mouvement le plus important et le plus PACIFIQUE de tous les mouvements de foules.
    Le sport Algérien est à l’image de toutes ces infrastructures laissées à l’abandon que seules les dérives naturelles rongent. L’exemple le plus frappant c’est ce stade de Tizi Ouzou tombé en lambeaux par la faute d’une gestion politicienne du projet. Non loin de là, le stade du 1 er Novembre de la même ville repeint par des bénévoles supporters car laissé aussi à l’abandon par les pouvoir publics. Que dire alors de l’équipe nationale de handball laissée entre les main d’un entraîneur français alors que nos ex internationaux pouvaient relever tous les défis. Mais politiquement parlant , les pouvoirs publics courbent l’échine devant la France. Pratiquement toutes les qualifications aux grandes compétitions , elles se sont faites grâce aux entraîneurs nationaux .

Envoyer un commentaire

0Shares