DIA | La SNTF mobilise d’énormes moyens pour dégager la voix principale de l’Est du pays
67981
post-template-default,single,single-post,postid-67981,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La SNTF mobilise d’énormes moyens pour dégager la voix principale de l’Est du pays

DIA-25 juillet 2022: Suite au déraillement d’un train de marchandises au niveau de Lakhdaria, les trains entre Alger et les villes de l’Est du pays ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre samedi 23 juillet, avait indiqué la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF).

Cet accident a sérieusement endommagé la voie ferrée. Au total, huit liaisons ferroviaires sont à l’arrêt. Les trains reliant Alger à Annaba, Sétif, Touggourt, Tébessa, Batna, M’sila, Bouira et Bejaia ne sifflent plus depuis le déraillement du train de marchandises à Lakhdaria. Cette situation qui pénalise les voyageurs utilisant le train pour se déplacer ne devrait pas durer longtemps.

La Société nationale des transports ferroviaires a publié ce lundi 25 juillet sur sa page Facebook les photos des travaux de levage des wagons endommagés et réparation de la voie ferrée qui a subi des dégâts après l’accident ferroviaire de samedi. La SNTF affirme que ses équipes de maintenance travaillent sans relâche, 24 heures sur 24, pour rétablir le trafic ferroviaire entre Alger et les villes de l’Est du pays. Les travaux sont menés sur deux côtés.

Le côté Est a été confié aux équipes de la SNTF de Constantine alors que celles d’Alger s’occupent de la réparation de la partie Ouest.

Des équipements spéciaux ont été mobilisés pour cette opération, assure encore la SNTF qui promet un retour à la normale dans un délai ne dépassant pas les 24 heures, soit mardi en fin de journée.

Pour faire face à la multiplication des déraillements de trains en raison de la vétusté et parfois l’ensablement de la voie ferrée, le ministre des Transports Abdallah Moundji s’est réuni ce lundi avec les responsables de la SNTF et leur a demandé d’établir un rapport sur ce phénomène, selon un communiqué de son département.

Envoyer un commentaire

0Shares