DIA | L’ARAV avertit “El Heddaf TV” et cible l’émission “Bil Makchouf” avec Ali Bencheikh
59576
post-template-default,single,single-post,postid-59576,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’ARAV avertit “El Heddaf TV” et cible l’émission “Bil Makchouf” avec Ali Bencheikh

DIA-14 février 2021: L’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) a appelé, dimanche, la chaîne sportive El Heddaf TV à l’impératif de se limiter au traitement des questions sportives dans un cadre “strictement professionnel” et à faire preuve d'”objectivité” dans la gestion des débats.

“L’ARAV a convoqué les responsables de la chaîne et émis des observations sur le programme +Bil Makchouf+, consacré au débat d’un sujet où l’une des parties concernées était absente, un débat lors duquel des propos injurieux et offensants ont été utilisés”, précise le communiqué.

L’émission en question est un débat ouvert avec des consultants composé d’ancien joueurs à l’image de Hocine Achiou et Ali Bencheikh. Ce dernier est particulièrement virulent et adopte un discours populiste qui apporte beaucoup d’audience à la chaîne. 

D’ailleurs l’émission possède plusieurs gros annonceurs issus de la téléphonie mobile, qui finance les cachets faramineux de ses consultants.   

A l’issue de ce débat, une plainte a été déposée, le 3 février dernier, par la Fédération algérienne de Football (FAF), dans laquelle elle accuse ladite chaîne de mener une campagne contre le président et les membres de la FAF, note le communiqué de l’ARAV.

Selon la même source, les responsables de la chaîne ont reconnu leur tort en particulier le recours aux  offenses et aux injures durant l’émission en question, affirmant à ce propos que les portes de la chaîne sont ouvertes afin de garantir le droit de réponse.

Dans le cadre de l’accompagnement de la scène médiatique algérienne et de ses défis, l’ARAV a saisi cette opportunité pour mettre en avant le rôle de certains médias dans la garantie d’un service public à même d’éclairer l’opinion publique”, refusant à cette occasion “le recours à certains termes inappropriés, à l’instar des propos employés lors de l’émission +Bil Makchouf+ à l’encontre du président de la FAF”, précise-t-on de même source.

L’ARAV a insisté sur l’impératif de “se limiter au débat des questions sportives dans leur cadre professionnel”, appelant à faire preuve d’un haut sens des responsabilités, à veiller au bon choix des termes utilisés sur les plateaux et au respect de l’éthique professionnelle, ainsi qu’à faire preuve d’objectivité dans la gestion des débats ou lors de tout traitement médiatique, quelle qu’en soit la nature”, conclut le communiqué.

Amel Bouchaib 

2 Comments

  • Mellah hocine
    15 février 2021 10:45

    “Pourquoi Mellal n’était pas à l’enterrement de Hannachi ” Pourquoi Mellal n’etait pas à l’enterrement de Azzedine Mellal ” tels sont les propos de ces deux vermines qui se disent défendre l’intérêt du sport en Algérie. Les positions de chacun vis à vis des enterrements ne sont que des positions personnelles qui ne rentrent pas dans les débats. Le seul professionnel est ce journaliste Àmmari qui se limite à ses prérogatives d’analyste ainsi que celles de Hocine Achiou.. La Chaîne doit revoir son présentateur officiel et revoir le contenu de ses programmes , lesquels jusque là ne sont qu’un ramassis d’image sans véritable fond.
    On n’à beau être contre quelqu’un , mais on ne critique que sa gestion .

  • 검증차트
    26 juin 2021 19:22

    Asking questions are genuinely pleasant thing if you are not understanding anything completely,
    except this paragraph offers pleasant understanding yet.

Envoyer un commentaire

0Shares