DIA | Le MCA victime de la mauvaise gestion de ses dirigeants
59805
post-template-default,single,single-post,postid-59805,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le MCA victime de la mauvaise gestion de ses dirigeants

DIA-27 février 2021: Le MC Alger qui  a essuyé une nouvelle défaite devant la JS Kabylie, ce samedi à domicile, subit les conséquences de la mauvaise gestion de ses dirigeants. Parrainé par la Société nationale numéro 1 en Algérie, Sonatrach, le MCA qui célèbre cette année son centenaire  (1921-2021), enregistre des résultats qui ne sont pas à la hauteur des moyens mis à sa disposition.

L’actuelle direction du MCA, sous la conduite de Abdenacer Almas, s’est précipitée dans le limogeage de l’entraineur Nabil Neghiz.

Deux semaines auparavant, le même Almas n’avait pas tari d’éloges sur Neghiz avant de le limoger pour faire appel à un nouveau staff technique. Almas a engagé l’entraineur Abdelkader Amarani avec comme adjoint, Lotfi Amrouche, sachant que les deux techniciens ne s’entendaient pas quand ils étaient au CR Belouizdad !

Ce remue-ménage, décidé par la direction, a eu un impact négatif sur les joueurs qui semblent avoir du mal à adhérer à la politique imposée par Amrani. Du coup, la direction du Mouloudia a provoqué la cassure et l’instabilité au sein de l’équipe, après avoir limogé Neghiz dont les résultats plaidaient en sa faveur, pour désigner un nouveau staff technique.

Il faut reconnaitre que depuis la venue de Amrani et ses adjoints, les résultats de l’équipe ont régressé et le Mouloudia ne gagne plus depuis plusieurs journées.  Le pire est à craindre  pour le MCA qui pouvait faire mieux.

Nassim Fateh

1 Comment

  • Mellah hocine
    28 février 2021 20:53

    Lorsque l’argent coule à flot, il est tout à fait logique d’arriver à une telle situation . Les dirigeants du MCA sont obnubilés par la masse d’argent qui déferle sur eux de la part du géant SONATRACH. Le Mouloudia est victime de son grandeur puisque les fans n’acceptent plus les faux pas et les joueurs su issant une pression terrible. La JSK avec un budget dix fois moins important , à mis à nu la gestion catastrophique de ce clubs. La crise est inévitable et les seuls responsables ce sont les dirigeants et pas les entraîneurs.

Envoyer un commentaire