DIA | Le premier ministre Djerad s’entretient avec son homologue français Jean Castex
58777
post-template-default,single,single-post,postid-58777,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le premier ministre Djerad s’entretient avec son homologue français Jean Castex

DIA-11 janvier 2021:  Au lendemain du départ du Président Tebboune en Allemagne pour poursuivre ses soins, Djerad s’est entretenu au téléphone avec son homologue français Jean Castex.

Selon le communiqué du Premier ministère, les deux Premiers ministres ont abordé, au cours de cet entretien, les préparatifs, en cours, de la 5ème session du Comité intergouvernemental de Haut niveau algéro-français (CIHN), prévue prochainement à Alger, en mettant en exergue la “nécessité de faire de cette importante échéance un moment fort dans la consolidation, l’enrichissement et la diversification de la coopération entre les deux pays”.

Il était prévu que le Premier ministre français effectue une visite le 18 janvier à Alger, mais elle a été reportée à une date ultérieure. Un report motivé probablement par l’absence du Président, mais aussi par les changements qui devraient intervenir au sein du gouvernement, notamment après la “non satisfaction” du Président Tebboune, exprimée à deux reprises en Conseil des ministres et dans sa déclaration, hier dimanche, avant de quitter Alger à destination de l’Allemagne. Mais cela n’a pas empêché Djerad de s’entretenir avec Castex.

“Les deux Premiers ministres ont exprimé leur satisfaction quant à la qualité des relations bilatérales marquées par des échanges réguliers, au plus haut niveau, et une concertation permanente sur les perspectives de la coopération algéro-française dans divers domaines”, souligne le communiqué.

Les deux parties ont réitéré, à cet égard, “leur volonté résolue à œuvrer pour l’édification d’un partenariat d’exception, prôné de part et d’autre”, à même de renforcer la coopération algéro-française au bénéfice des deux pays, notamment en matière d’investissement et de transfert de technologies, ajoute la même source.

“Les deux Premiers ministres sont convenus de poursuivre la concertation bilatérale sur l’ensemble des aspects de la coopération algéro-française”, selon le communiqué.

Mohamed Nassim

Envoyer un commentaire