DIA | L’écrivaine Brigitte Giraud reçoit le prix Goncourt 2022 pour son roman « Vivre vite »
70324
post-template-default,single,single-post,postid-70324,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’écrivaine Brigitte Giraud reçoit le prix Goncourt 2022 pour son roman « Vivre vite »

DIA-3 novembre 2022: La romancière française Brigitte Giraud a remporté le prix Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires français. La décision a été prise par l’Académie Goncourt jeudi, nominant Vivre vite comme meilleure œuvre littéraire francophone de 2022.

« Le prix pour 2022 revient à Brigitte Giraud, a déclaré à la presse l’universitaire Paul Constant. Elle est la treizième femme lauréate du prix. »

Dans son roman, Mme Giraud revient sur l’engrenage d’événements improbables ayant mené à la mort de son mari dans un accident de moto en 1999.

La gagnante a été désignée par dix académiciens lors d’un repas de gala traditionnel au restaurant Drouant à Paris. Selon la tradition, le prix ne peut être attribué qu’une seule fois à un auteur francophone. Le prix est symbolique et le lauréat reçoit un chèque modeste de dix euros. Le prix contribue à la popularité de l’auteur récompensé et à l’augmentation de la diffusion de son œuvre.

Parmi les autres concurrents du prestigieux prix figurent l’écrivain italo-suisse Giuliano da Empoli, auteur du roman Le mage du Kremlin, la Française Cloé Korman avec son livre Les presque sœurs et Une somme humaine de l’écrivain haïtien Makenzy Orcel.

Originaire de Lyon, Brigitte Giraud compte douze romans et nouvelles, dont beaucoup ont été traduits en langues étrangères et publiés à l’étranger. « C’est inattendu, c’est émouvant », a-t-elle révélé.

Le prix littéraire

Le prix littéraire le plus célèbre de France a été créé par les frères Edmond et Jules de Goncourt pour encourager d’autres écrivains. Son premier lauréat, John Antoine Nau, a reçu le prix en 1903 pour son roman Force ennemie.

Les membres de l’Académie Goncourt, qui compte dix personnes, ne demandent aucune rémunération pour avoir lu plusieurs centaines de romans pour sélectionner quatre finalistes du concours, puis le gagnant.

Au cours de sa longue histoire, l’académie a été critiquée plus d’une fois pour avoir négligé des auteurs exceptionnels. Même la classique de la littérature française, Sidonie-Gabrielle Colette, qui allait devenir présidente de l’académie, n’a pas été récompensée. Mais les universitaires ont eu raison de nommer des coryphées de la littérature française comme Marcel Proust, Maurice Druon et André Malraux.

Le prix Goncourt est destiné aux auteurs en langue française. Fait révélateur, des auteurs d’origine russe comme Henri Troyat, Elsa Triolet, Romain Gary (deux fois) et Andreï Makine ont également été sélectionnés.

L’année dernière, le roman de l’écrivain sénégalais Mohamed Mbougar Sarr, La plus secrète mémoire des hommes, a été désigné meilleure œuvre littéraire francophone de l’année.

Envoyer un commentaire

0Shares