DIA | L’international ghanéen Christian Atsu retrouvé mort sous les décombres en Turquie
72118
post-template-default,single,single-post,postid-72118,single-format-standard,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’international ghanéen Christian Atsu retrouvé mort sous les décombres en Turquie

DIA-19 février 2023: Douze jours après le séisme en Turquie et en Syrie ayant provoqué la mort de plus de 41.000 personnes, le corps de Christian Atsu a été retrouvé sans vie, sous les décombres. L’agent du footballeur international avec la sélection ghanéenne a révélé l’information à l’agence turque DHA. «Le corps sans vie d’Atsu a été retrouvé sous les décombres. On retire encore ses affaires. Son téléphone a aussi été retrouvé»​, a indiqué son agent Murat Uzunmehmet.

Selon les médias turcs, l’ancien joueur de Chelsea et Newcastle en Angleterre, âgé de 31 ans, était sous les décombres de la résidence Rönesans, une tour de 12 étages qui s’est effondrée dans le séisme.

L’ambassade ghanéenne en Turquie et la Fédération ghanéenne de football avaient initialement assuré que l’attaquant avait été retrouvé vivant, mais ces informations s’étaient par la suite révélées fausses.

Le promoteur de la résidence de luxe transformée en ruine, où 800 personnes seraient ensevelies, a été arrêté la semaine dernière alors qu’il tentait de quitter la Turquie.

Atsu avait rejoint en septembre le club turc de Hatayspor, basé dans la province de Hatay (sud), près de l’épicentre du violent séisme qui a frappé le 6 février la Turquie.

Le séisme, suivi de puissantes répliques, a tué plus de 40.000 personnes en Turquie et en Syrie, selon les derniers bilans officiels diffusés vendredi, faisant également des milliers de blessés et de sans-abris par un froid glacial.

Envoyer un commentaire

0Shares