DIA | Mahrez et Slimani se plaignent de l’état du terrain de Blida (Vidéo)
65232
post-template-default,single,single-post,postid-65232,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Mahrez et Slimani se plaignent de l’état du terrain de Blida (Vidéo)

DIA-09 octobre 2021: Le capitaine de l’équipe nationale, Ryadh Mahrez et le meilleur buteur des Verts, Islam Slimani, n’ont pas mâché leurs mots quand il s’agi de parler du terrain du stade Mustapha-Tchaker de Blida.

Mahrez a fait savoir que le terrain est “presque impraticable”.

“A partir des tribunes ou sur l’écran de la télévision, le terrain pourrait paraître dans un bon état, mais en réalité, il est presque impraticable. Il y a plein de sable et il est difficile de développer notre jeu”, s’est plaint Mahrez.

Il n’a pas caché sa déception quand il a dit que “c’est grave pour l’Algérie, qui est champion d’Afrique en titre, de ne pas disposer d’un stade digne de son équipe nationale. C’est très grave”, a-t-il lancé.

Son coéquipier, Islam Slimani a tenu le même langage. “C’est grave pour mon pays, c’est une catastrophe de ne pas avoir un terrain praticable”, a encore déploré Slimani. Pis encore, il a indiqué que “le terrain à Niamey est meilleur”.

Pour rappel, Belmadi s’était déjà plaint de l’état du terrain du stade de Blida. Mais, cela n’est pas propre à Blida car c’est une question générale pur tous les stades d’Algérie.

En ce sens, plusieurs gérants de stades ont changé la pelouse en gazon naturel pour la remplacer en gazon artificiel et ce, pour ne pas procéder à la maintenance de la pelouse. Les gérants de ces stades n’ont jamais été inquiétés, alors que les scandales des stades et des terrains ne datent pas d’aujourd’hui.

Nassim Fateh

1 Comment

  • Mellah hocine
    9 octobre 2021 10:52

    Rien ne va plus , on est incapable d’entretenir le seul stade , encore homologué, réservé à l’équipe nationale puisque la Confédération africaine de football avait publié la liste des stades aptes à accueillir les matchs de la phase des poules de la Champions League et la coupe de la CAF., deux stades seulement pour un pays qui se dit puissance regionale . Dans cette liste, 2 stades seulement sont homologués, à savoir celui du 5-Juillet et de Mustapha-Tchaker de Blida. Autrement dit, les quatre clubs algériens engagés, à savoir le CR Belouizdad et l’ES Sétif en ligue des champions africaine, ainsi que la JS Kabylie et la JS Saoura (coupe de la CAF) ne pourront pas recevoir chez eux dans le cas où ils se qualifient pour la phase des poules. Comme le stade de Blida est réservé à l’Equipe nationale, par conséquent, il est donc, difficile de le laisser à la disposition d‘autres clubs.
    Les joueurs de l’équipe nationale ainsi que leur entraîneur ont bien raison de se lever contre cette incapacité à maintenir une pelouse en gazon naturel.
    Combien de stades au Maroc , combien de stades en Tunisie sont pourvus de vraies pelouses en très bonne état ?
    Normale comme situation , quand on sait qu’il faudrait plus de dix années pour construire un stade en Algérie , sans que quiconque ne puisse rendre des comptes.
    Comme plusieurs chants des supporteurs des clubs de la capitale sont désormais repris par l’ensemble des manifestants. C’est le cas de ” La casa del Mouradia”. Hymne de la contestation des marches pacifiques contre le régime, ce chant vient des tribunes de supporteurs de Bologhine. Alors pourquoi construire des stades ou entretenir ces enceintes devenues des caisses de resonnance des contestations populaires ?
    Sommes nous incapables d’entretenir une pelouse en gazon naturel , passons au synthétique de dernière génération .

Envoyer un commentaire

0Shares