DIA | Mahyaoui se prend pour le ministre de la Santé et n’écarte pas le retour au confinement
62714
post-template-default,single,single-post,postid-62714,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Mahyaoui se prend pour le ministre de la Santé et n’écarte pas le retour au confinement

DIA-07 juillet 2021: Le professeur Riad Mahyaoui chef de service réanimation au CNMS et membre du Comité scientifique de lutte contre le Coronavirus, multiplie ses sorties médiatiques pour faire des annonces. Le gouvernement étant démissionnaire et le poste de ministre de la Santé étant vacant, Pr Mahyaoui occupe le vide et annonce que la situation épidémiologique en Algérie pourrait s’aggraver en raison de l’augmentation des nouveaux cas de contamination au Covid.

Pr Mahyaoui qui s’exprimait à la radio n’a pas écarté l’éventualité de durcissement des mesures de confinement, allant jusqu’à déclarer qu’un retour au confinement n’est pas à exclure.

Il a en même temps appelé les Algériens à aller se vacciner, soulignant que le meilleur moyen d’atteindre une immunité collective, c’est de vacciner un plus grand nombre de la population.

Ces sorties médiatiques ne sont pas innocentes, sachant que les spécialistes de la Santé qui s’expriment depuis quelques temps dans les médias lorgnent le poste de ministre de la Santé. Ce dernier était, à chaque fois, contraint de faire des mises au point, pour répondre à ces spécialistes qui n’observent pas l’obligation de réserves et font ainsi des déclarations à la place du ministre.

Maintenant que  le ministre de la Santé est partant, plusieurs spécialistes de la Santé et président de commission et autres cellules multiplient leurs sorties médiatiques pour affirmer et marquer leurs présence au cas où ils seraient sollicités.

Mohamed Nassim

1 Comment

  • Mellah hocine
    7 juillet 2021 19:40

    Chef de service réanimation , le plus bas niveau à l’échelle des spécialités médicales eu égard aux résultats au niveau du concours du residanat.
    Ce professeur doit comprendre que toutes ces gymnastiques de confinement ne mènent à rien , sinon à paralyser un pays qui est déjà sous respiration artificielle. Ces confinements décidés ça et là de minuit à 5h du matin ou de 22h à 5 h du matin n’ont vraiment pas de sens car le virus ne choisit ses horaires pour circuler.
    Parler d’une vaccination massive , c’est avoir la quantité suffisante de vaccins pour subvenir aux besoins . Vous appelez le citoyen à aller se vacciner , lorsqu’il se présente dans un centre de vaccination à 8h , on lui demande de s’inscrire sur une liste et l’opération de vaccination commence à 13h , avec une présence de plus de 100 personnes venues attendre chacune son tour . Devant autant de désorganisation , bien sûr le citoyen ne peut plus tenir sur place dans ce climat hautement exposé au virus. C’est le témoignage de celui qui écrit ces mots.
    L’Algerie n’a pas les moyens de faire vacciner une grande partie de sa population , alors inutile de lancer
    ces appels . Continuons à vivre avec ces gestes barrières : distanciation et port du masque , lavage fréquent des mains et utilisation du gel.
    La gestion de la crise sanitaire à été et est toujours un fiasco dans notre pays.

Envoyer un commentaire

0Shares