DIA | Mohamed Hazim: un artiste singulier, source de sourire et de joie s’en va
67189
post-template-default,single,single-post,postid-67189,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Mohamed Hazim: un artiste singulier, source de sourire et de joie s’en va

DIA-04 mai 2022: La scène artistique nationale vient de perdre avec le décès, mercredi à Oran, du comédien Mohamed Hazim, une des figures appréciées par les Algériens qui retiendront de lui ses œuvres humoristiques, notamment avec la troupe “Bila Houdoud” qui a dessiné le sourire sur leurs visages durant les soirées ramadhanesques des années 90.

En cette pénible épreuve, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a adressé un message de condoléances à la famille du défunt dans lequel il a écrit: “Je partage avec affliction votre peine suite à la disparition de l’éminent artiste Mohamed Hazim, paix à son âme … Nous faisons avec vous nos adieux avec peine à une figure emblématique et un artiste talentueux qui a dessiné avec ses performances artistiques de longues années durant le sourire et la joie avec sa participation à plusieurs émissions et programmes télévisés, ciblés et amusants”.

“Le défunt avait une empreinte spéciale … et une présence attractive comme en témoigne l’affection que lui vouent les Algériennes et les Algériens qui retiendront de lui l’image d’un acteur talentueux et engagé méritant la reconnaissance …”, poursuit le chef de l’Etat.

“Face à la volonté d’Allah à laquelle nous nous résignons, je ne puis que présenter à vous et à ses collègues sur la scène culturelle et artistique, mes sincères condoléances et ma profonde compassion, priant Allah le Tout puissant d’entourer le défunt de Sa sainte miséricorde et de l’accueillir en Son vaste paradis et de prêter aux siens patience et réconfort”, a-t-il écrit.          

==Le défunt devait être transféré en Belgique, le destin en a décidé autrement ==

Le défunt a fait ses adieux à son large public, alors qu’il s’apprêtait à être transféré vers à un hôpital dans la capitale belge Bruxelles pour poursuivre des soins, conformément aux instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Après avoir parachevé toutes les formalités relatives à son transfert, comme prévu et avant que le destin n’en décide autrement, le défunt a été pris en charge au niveau de l’hôpital militaire régional universitaire (HMRU) “Dr Amir Mohamed Benaissa” d’Oran.

Mohamed Hazim a entamé son parcours artistique avec la troupe “Théâtre des travailleurs d’Oran” (TTO), relevant de l’association culturelle “Amel”, au début des années 80. Il a campé plusieurs rôles dans des pièces comme “El-Fougaâ”.

Il a également joué dans plusieurs films comiques produits par des coopératives privées à Oran. Le défunt sera inhumé, jeudi, au cimetière d’Aïn Beida, a-t-on appris de sa famille.

1 Comment

  • Mellah hocine
    5 mai 2022 13:17

    Comme tant d’artistes qui nous ont quitté , un autre pan de la culture est parti et c’est cet espace qui se rétrécit . Condoleances a toute sa faille et a la falille de la culture..
    Mohamed Hazim est parti , à jamais, sa pouvoir partir à l’étranger pour des soins adéquats . Sans aller chercher la responsabilité , il convient de dire que notre système de santé est malade , vraiment malade.
    La réforme hospitalière n’a qu’au final que cette désignation depuis des décennies.
    Il est grand temps de lancer une nouvelle version en sollicitant une bonne relation, dans le domaine, avec la Russie qui dispose d’un système de santé très performant. , le moment est bien choisi.

Envoyer un commentaire

0Shares