DIA | Rose Améziane dénonce l’attaque raciste d’un consultant contre des élus d’origine immigrée sur CNews (Vidéo)
69745
post-template-default,single,single-post,postid-69745,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Rose Améziane dénonce l’attaque raciste d’un consultant contre des élus d’origine immigrée sur CNews (Vidéo)

DIA-26 septembre 2022: CNews poursuit sa campagne raciste contre les communautés immigrées. Encore une fois, c’est sur le plateau de l’émission de Jean-Marc Morandini sur CNews, le journaliste principal a évoqué la rue de Stains (Seine-Saint-Denis) qui porte le nom de la femme du prophète  Mahommed (QSSL), Khadija Bint Khuwaylid. En plein direct, un consultant politique Garen Shnorhokian (Ex porte parole d’Eric Zemmour), a présenté un organigramme montrant les membres du Conseil municipal de la ville, déclarant : « Il n’y a pas un seul Français de souche. Le grand remplacement… », a-t-il lancé provoquant la colère de Rozia Meziane présente en plateau : « Vous vous rendez compte ? C’est un scandale ». « Ca, c’est super violent ! C’est très violent ce que vous dites », a déclaré Jean-Marc Morandini à destination de Garen Shnorhokian.

Il faut précisé que la commune de Stains, est composée essentiellement de population immigrée, le Conseil municipal présidé par le maire, Azzédine Taïbi est constitué de 39 conseillers dont 14 adjoints et 6 conseillers délégués. Au premier tour des élections municipales qui s’est déroulé en mars 2020, 31 sièges ont été remportés par la liste de gauche « Stains en commun » composée de représentants du PCF, de la France Insoumise, du PS, des Verts et de la société civile stanoise. Les conseillers d’opposition, au nombre de 8.

Amel Bouchaib 

Envoyer un commentaire

0Shares