DIA | Suite à la libération des otages au Sahel, des armes sophistiquées récupérées à Tizi Ouzou
58588
post-template-default,single,single-post,postid-58588,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Suite à la libération des otages au Sahel, des armes sophistiquées récupérées à Tizi Ouzou

DIA-07  JANVIER 2021: Des armes de guerre sophistiquées et des outils de détonation ont été découverts par l’Armée nationale populaire dans la wilaya de Tizi-Ouzou, après le démantèlement du réseau terroriste en relation avec les otages libérés récemment dans la région du Sahel, suite au paiement de rançons à ces criminels par la France et d’autres pays européens.

Selon le communiqué du ministère de la Défense nationale,  c’est “grâce à l’exploitation efficiente de renseignements suite à la capture le 16 décembre 2020 du dangereux terroriste dénommé Rezkane Ahcene, dit “Abou Dahdah” près de la commune d’El-Ancer à Jijel, que des détachements de l’ANP ont découvert, aujourd’hui 07 janvier 2021,  lors d’opérations de fouille et de recherche menées au niveau des zones de Djbel Ezane, Tbaoulat et Echaara dans la wilaya de Tizi-Ouzou, en 1ère Région militaire, des caches d’armes et de munitions”, précise la même source.              

Ces caches d’armes contiennent un “système de missiles antiaérien de type STRELA-2M, un missile de type STRELA-2M, un mortier de calibre 60 mm, quatre (04) pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, dix (10) obus pour mortiers de calibre 60 mm, quatre (04) roquettes pour lance-roquettes de type RPG-7, cinq (05) batteries spéciales pour système de missiles sol-air STRELA-2M, cinq (05) bombes de confection artisanale, une ceinture explosive, cinq (05) chargeurs pour munitions, cinq (05) corps de fusée pour obus de mortier 60 mm, 39 téléphones portables équipés de bombes artisanales, 304 balles de différents calibres, une (01) paire de jumelles, quatre (04) ordinateurs portables et divers accessoires informatiques ainsi que des outils de détonation, des vêtements, des denrées alimentaires et des médicaments”, détaille le communiqué du MDN.

Pour rappel, le dangereux terroriste Rezkane Ahcene, dit Abou Dahdah, qui avait rallié les groupes terroristes en 1994, a été capturé le 16 décembre dernier à Jijel au cours d’une opération qui s’était soldée par la récupération d’un pistolet (01) mitrailleur de type Kalachnikov, trois (03) chargeurs de munitions, une (01) grenade et une (01) paire de jumelles”.

Le 28 décembre dernier, c’est suite à l’exploitation des renseignements  fournis par ce même terroriste (Rezkane Ahcene)qu’une opération de recherche et de ratissage a été menée dans la wilayas de Jijel qu’un détachement de l’ANP a découvert et détruit cinq (05) casemates pour terroristes et récupéré la somme de 80 000 euros. De l’argent qui provient des rançons payées par la France et des pays européens à des groupes terroristes au Sahel.

Amir Hani 

1 Comment

  • mohand
    12 janvier 2021 7:43

    De qui se moque-t-on? arrêtez votre scenario a la con. Ce sont les djinns qui ont amené ces armes.Drôle blague de 2021!

Envoyer un commentaire