DIA | Tourisme : La 21ème édition du SITEV à Alger après deux années d’absence
69783
post-template-default,single,single-post,postid-69783,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Tourisme : La 21ème édition du SITEV à Alger après deux années d’absence

DIA-29 septembre 2022: La 21ème édition du Salon international du tourisme et des voyages (SITEV), qui est un événement majeur pour le secteur, s’ouvrira jeudi à Alger et s’étalera jusqu’au 2 octobre prochain au Palais des expositions « Pins Maritimes », après un arrêt de deux années à cause de la pandémie du Covid-19.

Organisée par le ministère du Tourisme et de l’Artisanat, cette manifestation internationale qui revêt une importance particulière pour les professionnels, sera officiellement inaugurée par le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane.

L’édition de cette année verra la participation de plus de 200 opérateurs locaux et étrangers dans le domaine du tourisme, des voyages et de l’hôtellerie, lesquels auront l’opportunité de promouvoir leurs offres touristiques et faire découvrir au grand public la diversité touristique que recèle l’Algérie, selon l’Office national du tourisme (ONT).

L’édition de cette année coïncide avec la levée des restrictions relatives à la pandémie du Covid-19 et intervient suite aux instructions du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, qui avait ordonné de prendre des « mesures d’urgence » pour la relance du secteur du tourisme tout en accordant un intérêt particulier au tourisme interne par la promotion, notamment des prestations touristiques à la hauteur des attentes des familles algériennes, la promotion du tourisme thermal ainsi que la révision de la politique des prix en cours, en vue de créer une véritable compétitivité entre les investisseurs.

Le Président Tebboune a également ordonné d’impliquer les représentations diplomatiques algériennes dans la promotion des produits artisanaux et y réserver des espaces pour organiser des expositions permanentes, mettant l’accent sur l’organisation de l’artisanat selon les standards internationaux dans le but de garantir la qualité et l’authenticité des produits artisanaux.

Le secteur du tourisme, qui figure en bonne place dans le programme et les 54 engagements du Président Tebboune, est considéré à juste titre comme un véritable « pilier économique » à même de diversifier l’économie et créer une nouvelle dynamique de développement dans ce secteur, créateur de richesses et d’emplois.

Dans le sillage des instructions du Président Tebboune, les Pouvoirs publics ont mis le paquet sur la modernisation du secteur en introduisant et en généralisant l’usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication à travers la mise en œuvre des programmes de numérisation du secteur, renforçant ainsi la coopération avec l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) en vue notamment de contribuer au développement de l’activité touristique en Algérie et à la création d’emplois.

Dans la Déclaration de politique générale qui sera présentée prochainement par M. Benabderrahmane à l’Assemblée populaire nationale (APN), il est relevé que dans le cadre de la mise en œuvre du plan Destination Algérie, une étude portant stratégie marketing de la Destination Algérie, et financée par le PNUD, a été réalisée de même que l’organisation d’un Eductour au profit des médias et des opérateurs touristiques étrangers, ainsi que la programmation d’autres voyages notamment à l’occasion de l’organisation du SITEV 2022.

A cela s’ajoutent l’exonération, à titre temporaire, de l’IBS au profit des agences de tourisme et de voyage, au titre de la loi de finances 2022, pour une période de trois années à compter du début de l’exercice de l’activité ainsi que l’abattement du taux de la TVA à 9% jusqu’au 31 décembre 2024, pour les activités touristiques et la facilitation de la délivrance de visas collectifs au profit des touristes étrangers.

C’est dans ce cadre que l’Algérie a lancé, en juin 2022, un portail électronique de promotion de la Destination Algérie ainsi que les richesses et la diversité que recèle le pays dans ce domaine. Ce portail a également pour objectif de moderniser le secteur, lequel constitue un axe stratégique dans le Plan d’action du gouvernement.

A cet effet, M. Benabderrahmane avait souligné que ce portail s’inscrit dans le cadre du « programme de la numérisation du secteur du Tourisme et de l’Artisanat pour la période 2021-2024 qui prévoit la numérisation de toutes les activités et les structures relevant du secteur, par la mise en place de 26 plateformes et solutions numériques et la conception de 58 sites internet locaux, ainsi que la mise en service du système d’information géographique pour la gestion des régions, des sites et des structures touristiques ».

En outre, le Gouvernement a déjà examiné lors de ses réunions périodiques un projet de décret exécutif portant détermination, déclaration et classement de zones d’expansion et sites touristiques, dans le cadre de la Stratégie nationale de mise en œuvre du Schéma directeur d’aménagement touristique à l’horizon 2030 visant à préserver les écosystèmes naturels et les richesses culturelles que recèle l’Algérie, ce qui représente un potentiel d’attractivité touristique indéniable.

Il est également question d’élaborer un projet de loi régissant l’activité du guide touristique dans le cadre de la loi d’orientation du tourisme qui englobe l’arsenal juridique régissant le secteur.

Dans le même contexte, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi, a annoncé le parachèvement d’un nouvel arsenal juridique dans le secteur du Tourisme pour aboutir à une loi régissant le tourisme, l’hôtellerie et les stations thermales.

Il a ainsi évoqué les principaux axes de la feuille de route sectorielle (2022-2024), issue des orientations du Président de la République et du plan d’action du Gouvernement visant à définir les objectifs et fixer les délais de mise en œuvre pour le développement du secteur.

En somme, il s’agit de développer la montée en cadence du tourisme national et de l’insérer progressivement dans les circuits commerciaux du tourisme international par l’émergence de la Destination Algérie comme destination touristique de choix.

Il est clair que la promotion de l’image du pays constitue le socle sur lequel s’appuie la nouvelle vision du développement du tourisme en Algérie.

Envoyer un commentaire

0Shares