DIA | Un magazine de M6 fait polémique après un reportage sur l’Islam en banlieue (Vidéo)
66243
post-template-default,single,single-post,postid-66243,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Un magazine de M6 fait polémique après un reportage sur l’Islam en banlieue (Vidéo)

DIA-28 janvier 2022: Un numéro de l’émission Zone Interdite sur « l’islamisme radical » diffusé dimanche 23 janvier au soir sur M6 et consacré en partie à Roubaix, dans le Nord, a déclenché une vive polémique au sein de la communauté musulmane de France.

Dimanche soir, M6 a diffusé « Face au danger de l’islam radical, les réponses de l’Etat », un reportage de son émission Zone interdite. Une enquête de plusieurs mois dans laquelle Roubaix tient une place particulièrement importante.

Des poupées sans visage, un restaurant avec des box séparés, des jouets pour les enfants, des livres qui expliquent les valeurs musulmanes… Tout cela illustrerait un supposé développement du communautarisme dans la ville de Roubaix selon les journalistes de Zone Interdite.

Réunion improvisée ce matin entre une dizaine de mères d’élèves à la sortie d’une école du quartier Anseele, à Roubaix. Thème du jour : le reportage qu’a diffusé la chaîne M6 hier soir dans l’émission Zone Interdite, intitulé « Face au danger de l’islam radical, les réponses de l’Etat » et filmé dans certains quartiers de la ville. Parmi elles, Fatiha Touimi, directrice de l’association roubaisienne Servir, un comité qui agit depuis 1992 contre toute forme de discrimination, rapporte France 3 régions.

« Je crains qu’il y ait un amalgame entre islamisme et musulman, déplore-t-elle. Moi, je suis arabe et athée, et je me sens stigmatisée. Une autre maman, athée elle aussi, née et élevée dans une famille musulmane m’a raconté qu’elle était plutôt d’accord avec ce qui a été diffusé dans le reportage. Mais dans l’ensemble, on a toutes été choquées, ce qui a été montré n’est pas représentatif de Roubaix ». 

Dans le reportage de M6 plusieurs musulmans ont été invités à témoigner devant les caméras de la chaîne. Parmi eux, la jeune Lilia Bouziane, étudiante en droit qui a déjà pris la parole sur le plateau de Touche pas à mon poste (C8) face notamment à Jean Messiha. Chez Cyril Hanouna, elle s’est exprimée en direct. Dans Zone interdite, elle raconte avoir été bernée.

J’ai été piégée, assure-t-elle en vidéo sur Instagram lundi 24 janvier 2022, au lendemain de la diffusion du programme. J’étais tranquillement dans ma chambre en train de réviser quand je reçois des messages de partout de personnes qui me disent que je suis dans le reportage de Zone interdite qui parle de l’islam radical. Je vous laisse imaginer le choc. Je me demandais même : ‘Qu’est-ce que je fous sur ce reportage ? Quelle image y a-t-il à exploiter ?’

Militants associatifs, lycéennes, étudiante, médecin, ces Roubaisiennes et Roubaisiens n’ont pas pu échapper à la polémique née du reportage de Zone Interdite commenté en boucle sur les plateaux télés. La plupart dénoncent l’image désastreuse laissée par l’émission.

1 Comment

  • Mellah hocine
    28 janvier 2022 11:24

    Un cancer correspond à une prolifération incontrôlée de cellules au sein de l’organisme. Les cancers naissent de cellules au départ saines et fonctionnelles qui sont devenues anormales suite à l’accumulation d’altérations dans leur patrimoine génétique (ADN). Ces altérations (ou mutations) vont conduire au dérèglement, voir à l’inactivation des systèmes qui permettent en temps normal le contrôle de la division cellulaire. La cellule devient alors capable de proliférer de manière anarchique pour conduire à la formation d’une tumeur.
    Différentes étapes ont été identifiées dans le développement d’un cancer : l’initiation, la promotion et la progression.

    Dans un premier temps, il se produit une lésion majeure au niveau de l’ADN d’une cellule ; il en résulte une transformation de cette cellule. Dans un second temps, la cellule transformée se développe et prolifère en formant un groupe de cellules transformées identiques.
    Enfin, dans un troisième temps, la cellule acquiert les caractéristiques d’une cellule cancéreuse : elle se multiplie de façon anarchique, en perdant en partie son caractère différencié (son identité liée au tissu auquel elle appartenait).
    L’évolution se fait d’abord localement, puis peut s’étendre via le sang et la lymphe à d’autres endroits du corps où se forment les métastases.

Envoyer un commentaire

0Shares