BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Ligue des champions d’Afrique: l’USM Alger fête ses 80 ans par une pôle position

DIA-10 juillet 2017: Le représentant algérien en Ligue des champions africaine de football, l’USM Alger, a terminé seul en tête du groupe « B », après sa victoire (4-1, mi-temps 2-0) contre les Zimbabwéens de Caps United, en match comptant pour la sixième et dernière journée de la phase de poules, disputée dimanche soir au stade du 5-Juillet (Alger).

Un très bon classement en prévision des quarts de finale, car il permettra à l’USMA d’éviter le leader du groupe « A », l’Etoile Sportive du Sahel (Tunisie), puisque c’est son dauphin, le Ferroviario Da Beira (Mozambique), qu’il affrontera pour une place en demi-finales.

L’autre avantage pour les Rouge et Noir d’avoir terminé à la première place de leur groupe réside dans le fait qu’ils commenceront par se déplacer chez le Ferroviario, avant de le recevoir au match retour.

Les Algérois s’étaient attendus à un match difficile contre Caps United, mais les choses se sont finalement très bien passées pour eux, avec cette large victoire (4-1), qui récompense bien leurs efforts.

Les poulains de l’entraîneur belge, Paul Put, ont effet réussi un match sérieux, aussi bien sur le plan défensif qu’offensif. Ils ont d’ailleurs failli ouvrir la marque dès le coup d’envoi de la rencontre, par Okacha Hamzaoui, puis par Rabie Meftah, qui s’étaient procurés une belle occasion chacun, alors que le chrono indiquait à peine une minute de jeu.

Deux chaudes alertes qui ont poussé les Zimbabwéens à se replier un peu plus derrière, mais à force d’insister, les Rouge et Noir ont fini par trouver la faille, grâce au « rouquin » Ziri Hammar, ayant envoyé le ballon en pleine lucarne, d’un joli tir croisé (37e).

Cinq minutes plus tard, suite à une nouvelle offensive bien orchestrée par les Usmistes, Hemmar s’est transformé en passeur décisif, puisque c’est lui qui a déposé le ballon sur la tête de Hamzaoui pour le deuxième but (42′).

La première mi-temps s’est achevée sur le score de deux buts à zéro en faveur de l’USMA, qui ayant fait le plus dur dans ce match, est revenue nettement moins incisive après la pause.

Une situation qui a permis aux Zimbabwéens de bien revenir dans le match et de lancer quelques belles offensives au début de la seconde période, mais sans grand danger pour le gardien Mohamed lamine Zemmamouche.

La réussite était plutôt du côté des Usmistes, qui même en jouant avec moins de hargne qu’en première mi-temps, ont réussi à ajouter un troisième but à la 78e minute. C’était suite à un corner bien botté par Rabie Meftah, et repris d’une belle tête croisée par Oussama Derfalou (3-0).

Pensant cependant avoir définitivement plié le match, les poulains du coach Paul Put ont lâché prise dans les dix dernières minutes de la rencontre. Ce qui s’est avéré être un mauvais choix, puisque les joueurs de Caps United étaient loin d’être anéantis. C’est d’ailleurs pendant ce moment de « relâchement » qu’ils ont réussi à réduire la marque, par Abbas Amidu (81′).

Les Usmistes se sont alors remis au sérieux et leurs efforts ont été rapidement récompensés par un quatrième but, signé Darfalou, qui avait profité d’une balle mal renvoyée par le gardien adverse, pour pousser le ballon au fond des filets (88′).

Dans l’autre match de ce groupe « B », le Zamalek d’Egypte s’est neutralisé (2-2) avec les Libyens du Ahly Tripoli. 

Les buts du Zamalek ont été inscrits par Morsi (13′) et Youcef (75′), alors que les Libyens ont marqué par Salto (45’+1 Pen) et Mbide (69′). 

A la faveur de ce résultat, c’est le représentant libyen, Ahly Tripoli, qui accompagne l’USMA en quarts de finale, alors que le Zamalek et Caps United sont éliminés. 

Le Ahly, deuxième de son groupe derrière l’USMA, sera opposé au leader du groupe « A », en l’occurrence : l’Etoile Sportive du Sahel (Tunisie). 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Abdelhak-Benchikha

CRB: Benchikha succède à Badou Zaki

DIA-13 juillet 2017: L’entraineur Abdelhak Benchikha succèdera au Marocain Badou Zaki à la barre technique ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *